La Guerre des 5 Clans
Bonjour cher minet, et bienvenue par minous! Nous espérons de tout cœur que tu rejoindras un Clan et que y seras fidèle! Nous t'attendons!


Summer Design (C) Bloody 2017
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « N' oublie jamais que tout est éphémère, alors tu ne seras jamais trop joyeux dans le bonheur, ni trop triste dans le chagrin. » || ft. Lulu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CHEF DU VENT
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 18/09/2016
Age : 18

Feuille de personnage
SKIES: 280
Âge (en lunes): 46
Infos diverses:
CHEF DU VENT
MessageSujet: « N' oublie jamais que tout est éphémère, alors tu ne seras jamais trop joyeux dans le bonheur, ni trop triste dans le chagrin. » || ft. Lulu   Mar 20 Sep - 17:08

détails
 « N' oublie jamais que tout est éphémère, alors tu ne seras jamais trop joyeux dans le bonheur, ni trop triste dans le chagrin. »
Socrate
ft. Étoile Éternelle
Ʃkaemp はは ™





Un matin d’automne.
Mon premier automne en tant que meneuse du Clan du Vent.
C’est quand même incroyable la manière dont les choses évoluent au fil du temps. Il n’y a aucune trajectoire linéaire ; la vie est faite de lacets innombrables, jamais identiques aux autres. L’histoire de chaque félin a des millions de possibilités d’en croiser une autre, ou bien de s’en détourner, d’emprunter un raccourci ou un détour. Les chemins sont infinis, mais ne disparaissent pas si l’on arrive à un embranchement et qu’on s’engage sur un plutôt qu’un autre. Le retour en arrière est parfois possible.

Ma tanière est nimbée d’une lumière pâle et dorée. Les ombres se tassent dans les recoins, vaincues pour la journée, attendant avec impatience leur vengeance. J’étire mes pattes,  je tends le cou, prête à affronter les regards sceptiques de ceux qui ne croient pas en ma jeunesse. Je sens qu’aujourd’hui rien ne pourra me toucher, du moins en profondeur. Je lisse ma fourrure uniforme en quelques coups de langue, puis je vais observer l’activité du camp.
C’est la routine : la patrouille de l’aube est déjà partie, les apprentis retardataires se hâtent de rejoindre leur mentor, les petits criaillent jusqu’au tas de gibier, hélés par leurs mères qui refusent de les voir se nourrir avant midi, alors que la nourriture se raréfiera bientôt. Un novice, puni la veille, fait la navette entre les tanières pour changer les litières, ce qui ne plaît pas aux vétérans qui grognent et sortent avec réticence de leur trou.

En définitive, personne n’a besoin de moi ; le Clan sait s’organiser. Pourquoi ne pas profiter de cette situation pour sortir ? Une petite voix malicieuse dans ma tête ne cesse de me le répéter, depuis que je suis lieutenante, et que je refuse de mettre mes responsabilités entre parenthèses pour un moment. J’avertis mon bras droit et je sors sur la lande encore endormie. Avoir un terrain si dégagé permet d’avoir une vue plongeante sur les territoires en contrebas. Les bosquets d’ajoncs d’or côtoient les genêts, les bruyères s’agencent en touffes incarnates, s’étalant sur une herbe drue et vert amande, qui commence à tirer vers l’orange pâle. Je me fraie un passage ; certains de mes poils s’accrochent à des ronces peu enclines à me laisser piétiner leur territoire. Une fois sortie de ce dédale sylvestre, je longe le ruisseau qui sépare la lande de la forêt et le franchis.

Passer ainsi entre deux extrêmes, c’est comme tout à coup s’en sentir prisonnier. Les arbres me paraissent comme un dangereux étau. Au fil du temps, j’ai appris à dissiper ce malaise, mais il ne disparaîtra jamais complètement. Une feuille me tombe sur l’oreille, qui se ploie aussitôt pour la faire tomber. Non, vraiment, on est mieux chez soi.

Quatre colosses aux énormes troncs noueux se dressent vers le ciel, et leur cime commence à peine à se découper dans les nappes matinales. C’est un réseau impressionnant de branches et de ramifications qui se déploient assez librement, créant parfois des passerelles entre les mastodontes. L’écorce rugueuse mais saine doit rendre jaloux leurs voisins, qui sont pour certains envahis par le lierre.

Perdue dans ma contemplation, je n'aurais pas bougé d'un cil si ma truffe n'avait frémit, percevant une odeur étrangère et musquée ; celle du Clan du Tonnerre. Par égard envers ce semblable, je m’empêche de grimacer. Vient-il quérir la sagesse auprès de ces arbres centenaires ?



Mes débuts de Rps sont souvent longs désolée xD


******




"Si un jour, tu doutes,
Alors plonge ton regard dans celui du crépuscule nébuleux
Et peut-être comprendras-tu le dialecte des étoiles"



Je t'aime.  Kawai

Caverne des Miracles:
 

Et n'oubliez pas : vive le beurre salé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEF DU VENT
avatar
Messages : 295
Date d'inscription : 18/09/2016
Age : 18

Feuille de personnage
SKIES: 280
Âge (en lunes): 46
Infos diverses:
CHEF DU VENT
MessageSujet: Re: « N' oublie jamais que tout est éphémère, alors tu ne seras jamais trop joyeux dans le bonheur, ni trop triste dans le chagrin. » || ft. Lulu   Mar 17 Jan - 17:32

[UP ?]

******




"Si un jour, tu doutes,
Alors plonge ton regard dans celui du crépuscule nébuleux
Et peut-être comprendras-tu le dialecte des étoiles"



Je t'aime.  Kawai

Caverne des Miracles:
 

Et n'oubliez pas : vive le beurre salé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« N' oublie jamais que tout est éphémère, alors tu ne seras jamais trop joyeux dans le bonheur, ni trop triste dans le chagrin. » || ft. Lulu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Songes du Temps ~ Parce que tout est éphémère
» Bien mal acquis ne profite jamais ▬ Ginger
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» Tu ne seras jamais au bout de tes peines avec moi. - Junior & Rosario
» [TERMINE] Entre les vagues et le ciel, tu ne seras jamais plus belle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des 5 Clans :: Nos archives :: Tant de souvenirs! :: RP's-
Sauter vers: