La Guerre des 5 Clans
Bonjour cher minet, et bienvenue par minous! Nous espérons de tout cœur que tu rejoindras un Clan et que y seras fidèle! Nous t'attendons!


Autumn/Halloween design (C) Lulu 017
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 on ne désigne plus l'ennemi, car il est partout même en nous — esprit fauve (m) tonnerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GUERRIER DU TONNERRE
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 05/06/2017

Feuille de personnage
SKIES: 0
Âge (en lunes): trente-cinq
Infos diverses:
MessageSujet: on ne désigne plus l'ennemi, car il est partout même en nous — esprit fauve (m) tonnerre   Lun 5 Juin - 21:30


 
n o m • Patte de Fauve - Nuage Fauve - Esprit Fauve - ...
   s u r n o m (facultatif) • xx
   s e x e • mâle
   â g e (en lune) • environ trente-cinq lunes

   c l a n • clan du tonnerre
   r a n g • guerrier
   o r i g i n e s (pur, sang-mêlé, domestique...) • sang pur
   
 
COMMENT JE SUIS, CE QUE J'AI VÉCU ×

 
p s y c h o l o g i e • 5 lignes minimum
C’est comme si tous ses espoirs avaient été vains. Se battre semblait naïf, et espérer ne pouvait que l’achever. Le souffle encore haletant, il n’y avait plus rien à faire. C’est comme si tout s’effondrait en l’espace de quelques instants. Le regard vitreux, il semblait peu judicieux d’agir maintenant. Tout était fini.

Pourtant, Esprit Fauve n’avait pas toujours été comme ça. Tenace, il ne se laissait que rarement abattre, et il paraissait impossible pour lui de laisser tomber le moindre espoir. Il faut croire que les personnes changent autant que le vent tourne.
Il n’aimait pas décevoir, c’était contre sa nature. Toujours premier dans cette constante compétition qu’est la vie. Il ne faut rien lâcher, pas éviter la vérité. Toujours franc, il est important d’instaurer un climat de confiance avec les siens. Si la vérité doit-être évitée, alors il faut apprendre à se taire. Ne pas trop parler.
Regarde droit devant toi, pense à l’avenir, toujours et encore. Non surtout ne pas se retourner, il pourrait y avoir de vieux démons qui viennent nous hanter. Esprit Fauve n’aime pas trop s’attarder, la patience ne sera jamais sa vertu. C’est souvent avec beaucoup de mal qu’il s’occupe des novices qui lui sont confiés. Malgré tout, il reste extrêmement doué pour imposer son autorité.

Il n’aime pas forcément les autres, mais est un fervent adepte du respect. Pourtant, le Code du Guerrier n’est pas sa priorité. Comme tous, il s’y plie mais ne restera pas emprisonné à ce cadre qui pour lui n’est plus vraiment solennel. Il aime vivre sa vie, sans l’envahissement des cris et des chamailleries. Il s'accroche parfois à des rêves souvent bien loin de son quotidien. Il n'aime pas quand on parle de lui comme un éternel rêveur, il serait plutôt utopique, mais pessimiste il n'oublie pas ce qui arrive ici. Bien souvent, il plonge dans des ténèbres, comme si tout son être passait dans un monde parallèle. Il est difficile de suivre ses humeurs, souvent bien lunatique, il n’est pas facile à vivre. Il paraît tellement inaccessible, qu’il en semble parfois presque effrayant. Son antipathie régulière ne le rend pas amical, que ce soit avec les siens ou les autres. Il reste distant du reste du Clan, comme un électron libre. Cette fâcheuse tendance à toujours reculer lorsqu’un autre s’approche. D’ailleurs, c’est avec habilité qu’il évitera les conversations, comme si celles-ci venaient le polluer. Pourtant, il en aurait des choses à dire, car si il parle peu, il observe beaucoup. Éternel spectateur de ce triste monde grisé, c’est avec scrupules qu’il détaillera le physique, les manies, les tics de chacun.

Malgré cela, il reste digne de confiance, et on peut toujours compter sur lui. Il n’est pas du genre à fausser compagnie. Il a des valeurs que seul lui semble comprendre, mais malgré tout, c’est toujours avec dignité qu’il défendra les siens. Félin incompréhensible, il mêle en lui passion et dégoût. Solitaire digne, il manie avec habilité les mots quand ceux-ci viennent à le porter. Sinon, le silence reste son plus profond désir.  
 
MA DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE ×

 
p h y s i q u e • 5 lignes minimum
Les pattes frémissantes, ce fût une douce odeur de miel qui lui parvint aux narines. Un parfum idyllique, presque indescriptible. Une senteur omniprésente, qui envahissait tout son être à présent. Le goût du sang disparaissait lentement de sa gueule entre-ouverte. Doucement, un calme olympien le saisit. Tout était fini.

Imposant, les muscles saillants. Le regard haut perché, d'un joli ambré fixe l'horizon avec incertitude. Sa longue queue fine s'enroule doucement le long de ses pattes massives et musclées. Le buste bien droit, la tête haute, il rêve longuement.
Son esprit incertain semble s'être évadé ce corps bien proportionné. Son pelage brun, par moments tigré, renvoie sous les rayons du soleil une couleur rousse, parfois presque dorée. Ses longues vibrisses blanches appréhendent avec sérénité les alentours. Il reste fier malgré le vent qui rebrousse son poil. Mais il n'a rien à craindre, celui-ci est court. Son ventre plus clair, parfois blanc sur certaines zones, dévoile une peau rosé lorsque quelques poils sont clairsemés. Le museau rosé, bien qu'un peu tâché de noir hume vivement l'air environnant. C'est avec délectation qu'il entrouvrit sa gueule, afin de laisser paraître des crocs acérés. Il banda ses muscles, prêt maintenant à attaquer. Il savait dorénavant, d'où l'ennemi arrivait.  
 
MA DESCRIPTION PHYSIQUE ×

 
h i s t o i r e • 10 lignes minimum
Quoi de plus banal que de naître dans le Clan où nous allons sûrement mourir. Une vie circulaire, une boucle infinie, toujours la même. Recommencer, encore et encore. Perpétuer cet éternel ennui pour des générations encore.

Esprit Fauve est née d’une large portée. Jamais encore cela ne s’était vu, aux moins sept chatons. Malheureusement, seulement six survécurent. À sa naissance déjà, Esprit Fauve sentait que sa vie n’allait rien d’avoir d’exceptionnelle. Le goût chaleureux du lait maternel, lui garantissait une vie sans turbulences. Bien bordé, par une attention maternelle toujours présente, il grandit entouré. Pour finalement, passer apprenti, Nuage Fauve, un nom des plus banal il faut se l’avouer. C’est avec pugnacité qu’il suivit son entraînement presque intensif. Il fallait qu’il se démarque, il ne voulait pas se fondre dans cette masse opulente de félins tous similaires. Cette envie grandissante d’être unique l’envahissait de part en part. Malgré tout, le dégoût des autres grandissaient parallèlement. Il semblait pour lui, impossible de tenir une conversation de plus de quelques instants. Un bonjourbonsoir, lui suffisait amplement.

Il regardait les convulsions du monde, comme un lointain vacarme. Ils étaient tous les mêmes chats, cette nerveuse impulsion de vie du clan, ne l’intéressait finalement que partiellement. Il exécutait ses tâches sans plus d’acharnements, mais sans manquements pour autant. Ils voulaient qu’on soit un groupe, un ensemble unique, sans aucun distinction. Répondre finalement à des besoins communs, et vendre ses désirs contre la triste réalité. C’est avec difficulté qu’il quitta l’illusion de l’enfance, pour rejoindre le rang de guerrier. Il ne fût pas spécialement acclamé, mais pour lui, c’était sans importance. Il agonise en silence dans un cri sans écho.

Quelques branches craquèrent mais son ouïe n'en fut pas avertie. Cependant l'instinct le fit se retourner rapidement, immobile, il ne produisait plus un seul bruit, retenant son souffle, le regard ainsi que l'esprit concentré sur le moindre petit mouvement. Tel une statue, le félin possédait la capacité de ne pas esquisser un seul mouvement pendant un très long laps de temps. Observer participait à la plus grande part de son travail. Tout comme protéger les siens. Éloigner les contrevenants. Un entraînement rude pour lequel il du se battre avec pugnacité car rien ne lui fut accordé avec facilité. Mais malin, elle savait compenser ses manques par une persévérance sans borne. Un souffle s'échappa de sa gueule quand ses prunelles se posèrent sur le large ennemi qui se dressait dorénavant face à lui. Un imposant matou, le pelage entièrement noir ne semblait que très peu content de le trouver là. C’est rapidement, qu’il se trouva embarqué dans une bataille. L’odeur de la haine inondait ses narines, soufflant, il cherchait ses repères. Il fallait fuir, ce mâle était trop puissant. C’est rapidement, que son corps cogna la terre sèche, son contact au sol soulevant un large nuage de poussière. Il se laissa emporter. C’était fini.

Lorsque le jour réapparu à ses yeux, des lunes semblaient être passées. Tout bandé, il semblait revenu des morts. Cette douce odeur de miel l’envahissait toujours. Cette odeur de ses rêves. Pourtant ici, rien n’était semblable à cette idylle rêverie. Ici, il était tout simplement dans la tanière du guerisseur. Il tenta nonchalamment de se redresser, ce qui lui valut un grognement sourd. La douleur au niveau des côtes était insupportable. Il fallait rester là à se reposer.

Mais son esprit restait tourmenté, deux inconnus l’avaient heurtés. L’un voulant le tuer, le second cherchant à le sauver. Cette vie pourtant banale, finalement devenait unique. Un léger ronronnement s’éleva de sa gorge. Un mince espoir vint se dessiner dans ses yeux d’éternel utopiste.
 
VOICI MA PETITE HISTOIRE ×

 

 
p u f (surnom) • queen of fireflies
   â g e (facultatif) • 18 yo

   d o u b l e - c o m p t e • nop
   c o m m e n t  a s - t u  t r o u v é  f o r u m ? • partenariat
   c o m m e n t  l e  t r o u v e s - t u? • très sympa, il mériterait d'être plus connu
   c o d e • Validés ! ♥
   
 
 

 
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
 

******


E S P R I T  F A U V E
SA FICHESES LIENS



Dernière édition par Esprit Fauve le Mar 6 Juin - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEF DU VENT
avatar
Messages : 297
Date d'inscription : 18/09/2016
Age : 18

Feuille de personnage
SKIES: 280
Âge (en lunes): 46
Infos diverses:
CHEF DU VENT
MessageSujet: Re: on ne désigne plus l'ennemi, car il est partout même en nous — esprit fauve (m) tonnerre   Mar 6 Juin - 15:18

Oh bienvenue à toi ! Coeur
Il y a quelque chose que je ne comprends pas dans son caractère : s'il est empathique, pourquoi fuit-il les autres ? Au contraire, l'empathie permet l'ouverture ! (à moins que ce ne soit elle qui lui permette de parler un peu :3) bon j'ai envie de dire ce n'est qu'un détail auquel je suis attachée, mais ça me paraissait assez illogique, je préférais le signaler :)
eh bah il a l'air de se faire chier ton perso xD
Pour moi tout est bon, il manque juste le passage d'un admin afin de te valider :B d'ailleurs, je voulais le dire, quand j'ai survolé ta présentation, j'ai trouvé que c'était très clair et fluide, en tous cas ça donne envie de lire Kawai

******




"Si un jour, tu doutes,
Alors plonge ton regard dans celui du crépuscule nébuleux
Et peut-être comprendras-tu le dialecte des étoiles"



Je t'aime.  Kawai

Caverne des Miracles:
 

Et n'oubliez pas : vive le beurre salé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUERRIER DU TONNERRE
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 05/06/2017

Feuille de personnage
SKIES: 0
Âge (en lunes): trente-cinq
Infos diverses:
MessageSujet: Re: on ne désigne plus l'ennemi, car il est partout même en nous — esprit fauve (m) tonnerre   Mar 6 Juin - 15:51

Merci à toi pour ces petits commentaire ! ♥
Oulaaah oui, une relecture s'imposait aha. Du coup c'est corrigé, c'est bien antipathie, et non pas empathie (shame on me).

******


E S P R I T  F A U V E
SA FICHESES LIENS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LIEUTENANTE DE LA RIVIÈRE
avatar
Messages : 174
Date d'inscription : 03/03/2017
Age : 15
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
SKIES: 183
Âge (en lunes): 26 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Re: on ne désigne plus l'ennemi, car il est partout même en nous — esprit fauve (m) tonnerre   Mar 6 Juin - 18:05

Bienvenue ! :3
J'aime bien ton perso, au plaisir de Rp avec toi. ^^

******



Merci Aï, c'est trop beau !  **²

C'est trop chou Piaf !  ♥️

Citation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-destinee.forumactif.com/
CHEF DU TONNERRE
avatar
Messages : 179
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 13
Localisation : Chez moi.

Feuille de personnage
SKIES: 315
Âge (en lunes):
Infos diverses:
CHEF DU TONNERRE
MessageSujet: Re: on ne désigne plus l'ennemi, car il est partout même en nous — esprit fauve (m) tonnerre   Mar 6 Juin - 19:43

AAAAH BIENVENUE ENFIN UN THUNDER !!!!!!!!!
Bref. Je valides les codes ♥ et du coup... Bon ben en fait je te valides tout est bon !
Ah oui et ! Il faut à tout pris qu'on est un lien ! Ton perso est franchement cool (non ce n'est pas le mot... original ? En même temps il fait tout pour l'être x')) Cela devrait faire un truc sympa avec Eternou ! Bon jeu par minous !

******




Petite Lune~Nuage Eternel~Lune Eternelle~Etoile Eternelle





CLIQUE ICI ET JE T'OFFRE QUELQUE CHOSE D'INCROYABLE  Coeur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: on ne désigne plus l'ennemi, car il est partout même en nous — esprit fauve (m) tonnerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
on ne désigne plus l'ennemi, car il est partout même en nous — esprit fauve (m) tonnerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti signe le Traité de la Caricom
» Chris Neil signe à...
» Signe zoodiaque ?
» Bryan McCabe signe à...
» Il faut parfois frapper fort pour desarconner son ennemi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des 5 Clans :: Commencer par le commencement :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: