La Guerre des 5 Clans
Bonjour cher minet, et bienvenue par minous! Nous espérons de tout cœur que tu rejoindras un Clan et que y seras fidèle! Nous t'attendons!


Autumn/Halloween design (C) Lulu 017
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait... | ft. Nuage de Lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 16

Feuille de personnage
SKIES: 45
Âge (en lunes): 9 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait... | ft. Nuage de Lumière   Ven 31 Mar - 18:25


Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait...

Nuage de Lumière & Nuage d'Orient





Le soleil tape dehors. Il doit être environ midi et j'ouvre un oeil, puis le deuxième avec peine. La nuit a été longue, très longue... Pourquoi ? Tout simplement parce que la veille, Esprit Sylvestre et moi nous sommes rendus à la Pierre de Lune afin d'enfin, célébrer le fait que je sois devenu apprenti-guérisseur et à vrai dire... j'aurais donné n'importe quoi pour pouvoir me téléporter jusque là-bas. Le chemin avait été compliqué et c'était la première fois que je m'aventurais aussi loin ; d'ailleurs mes pattes me brûlent encore...

"J'espère bien que le chemin vers l'Assemblée est plus rapide..."

Je me lève alors en bâillant à m'en décrocher la mâchoire et me passe quelques coups de langue rapides dans le but de dégager les quelques brindilles encore coincées dans mon pelage bicolore.

Mon mentor est déjà dehors. Comment je le sais ? Son nid de mousse est encore chaud mais je ne discerne aucune odeur dans le coin. Cependant je l'aperçois un peu plus tard, dans la pouponnière, en train de s'occuper de l'une des reines. Je plisse ensuite les yeux pour inspecter le camp. Tout est calme et va pour le mieux ici. La pile de gibier a une taille correcte, chacun est distrait et relaxé. Certains se refont une toilette, d'autres tout simplement, préfèrent se rendre utile pour les tâches quotidiennes telles que les patrouilles frontalières et de chasse. Je souris. C'est le moment parfait pour une petite éclipse ! Comment ça je ne fais pas mon devoir d'apprenti-guérisseur ? J'ai bien le droit de sortir un peu de temps en temps ! Même si j'avoue que mon corps risque de ne pas suivre mon esprit à cause de la fatigue...

Je pousse alors un soupir. Tant pis ! Dans le pire des cas je me ferai gronder ! Et puis bon il suffise que je ramène deux trois herbes et Esprit Sylvestre n'aura rien à me redire ! Et c'est sur ces pensées, que je me hâte de quitter le camp en prévenant un apprenti aléatoire de ma sortie.

Au bout de quelques minutes de marche, je m'arrête. Que c'est bon de sentir le plein air. Je sens toutes les différentes odeurs de chaque élément qui compose le territoire... mousse, écorce, feuilles, terre, rochers... Je respire un grand coup et me remets à marcher, en direction de la frontière avec le Clan du Ciel. J'ai bien envie de voir à quoi ressemble les Quatre Chênes. Tout le monde en parle sans cesse au camp et je n'ai encore eu aucune occasion de me retrouver à une assemblée alors... le moment était bien choisi, et puis comme ça, j'aurai une idée du trajet à faire la prochaine fois ; au diable le mal de pattes !

Le soleil commence déjà à décliner, alors que je suis presque arrivé. J'aperçois l'île et les grands arbres au loin, et je sens alors tout un mélange d'odeurs me parvenir alors que j'atteins le tronc qui me permet d'atteindre cette dernière. Je manque de tomber plusieurs fois, mais heureusement que mes griffes sont assez solides et qu'elles agrippent bien...
Une fois sur place, mes yeux s'ouvrent en grand et commencent à briller. C'est beau, très beau. Les arbres sont géants et je me sens comme une petite fourmi à côté d'eux. Je m'approche alors, curieux et peu attentif avant d'entendre un léger miaulement, non loin. Je m'arrête net, je ne bouge plus, je ne respire plus. Seul le battement endiablé de mon cœur reste audible. On m'a suivi ? Je plisse les yeux, mes narines font le tri et mes oreilles se rabaissent alors que je ne reconnais pas l'odeur de l'auteur du miaulement. Pourtant, je me couche presque au sol, et je rampe, comme un serpent jusqu'à un buisson où je peux passer inaperçu. Mes yeux se réduisent alors à des fentes lorsque j'aperçois enfin le chat que je cherche. Je plisse les yeux et reste attentif à chacun de ses mouvements. Je reconnais à l'odeur que c'est une femelle, mais j'ignore si elle appartient à un clan. Elle n'a pas l'air très agressive non plus. Peut-être une domestique ? En tout cas ce qui était sûr, c'était qu'elle n'avait en aucun cas l'air d'une guerrière.

Je soupire alors de soulagement et me redresse, décidant de sortir de ma cachette. Je contourne le buisson et m'approche prudemment, l'interpellant avec une voix détachée et presque hautaine pour enfin venir m'asseoir devant elle.

"Qui es-tu ? Tu t'es perdue ? Tu devrais rentrer chez toi ou tes Bipèdes vont s'inquiéter. De plus tu n'es pas la bienvenue ici."

Je suis presque sûr que c'est une domestique. Regardez-là, avec sa petite bouille d'ange ! Ses yeux sont d'un bleu froid mais innocent et son pelage est magnifiquement bien soigné. Je me sens un peu tâche à côté, mais que voulez-vous, la vie d'un chat domestique est bien plus simple que celle d'un chat sauvage !

"Qu'est-ce que tu fais ici ?"

Je la fixe longuement et je décide de m'asseoir, la queue enroulant mes pattes, et là, un lourd silence commence à peser alors que j'attends plus ou moins patiemment sa réponse, avec un air sérieux et toujours aussi hautain. Territoire neutre ou non, elle n'avait pas à se trouver ici.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


******



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 27/03/2017
Age : 19
Localisation : Juste là.

Feuille de personnage
SKIES: 15
Âge (en lunes):
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait... | ft. Nuage de Lumière   Ven 31 Mar - 19:10


Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait...

Nuage de Lumière & Nuage d'Orient





Le soleil brillait, éclaboussant le museau de la belle d’un de ses rayons chaleureux. L’aube était déjà passée depuis quelques heures, les patrouilles déjà bien loin, et le Clan du Ciel est terriblement calme… Son mentor, Fleur Lunaire, s’affairait déjà à ses ennuyantes affaires de guérisseuse: trier les plantes, renouveler la réserve, profitant du début de la saison des feuilles nouvelles… Pourtant, Nuage de Lumière ne voulait pas se lever. La guérisseuse avait essayé pourtant, mais en guise de réponse, l’apprentie s’était contentée d’émettre un simple grognement, afin signaler son refus. Elle préférait rester dans son nid, là, à dormir que de passer sa journée à faire des choses qu’elle n’avait jamais voulu faire! Maudit Clan des Étoiles!
Pourtant, il eut un moment où elle n’avait d’autre choix que de se lever. Son ventre gargouillait, réclamant une part de gibier. Il était en effet midi, puisque l’astre solaire était haut dans le ciel, et que les patrouilles étaient déjà rentrées, accomplissant le partage. S’étirant de tout son long, l’apprentie se leva, s’extirpant de son nid de mousse et de plume. Aujourd’hui encore, elle mange seule. Question d’honneur! Pourquoi s’autoriserait-elle à manger avec son mentor alors qu’elle n’a jamais désiré suivre cette voie? Elle voulait faire comme les autres, apprendre à se battre, à chasser… et au lieu de cela, elle se retrouvait dans cette antre puante aux odeurs de plante amères. Familiariser avec Fleur Lunaire ne serait rien d’autre qu’une preuve de faiblesse et d’acceptation de ce que le Clan des Étoiles lui avait offert: quelque chose qu’elle ne voulait pas, mais dont elle ne pouvait se détacher.

Attrapant un merle entre ses crocs, elle s’éloigna du camp, se mettant à l’écart dans un petit coin d’ombre. La solitude, elle aimait ça, parfois. Elle en avait besoin pour réfléchir, mettre ses idées en ordre… Et même, elle se demandait de temps en temps si elle avait pu supporter cette voie de guerrier, devant coopérer et se lier à tant d’autres personnes… Mais Nuage de Lumière était tellement furieuse qu’elle oubliait vite cette alternative, se focalisant sur ce qui l’énervait le plus. Dépeçant l’oiseau, elle en conserva les plumes afin de garnir davantage son nid. Il n’y en avait jamais trop, après tout. Son repas terminé, elle se dirigea à nouveau vers sa tanière, la gueule pleine de petites plumes noires. Mais Fleur Lunaire se dirigeait également là. Alors, elle cracha toutes ces choses qui lui encombraient la gueule, laissant son butin au beau milieu du camp. Courant ventre à terre, elle se mit à parcourir les territoires de son Clan, à la recherche d’un peu de liberté. Ou du moins, du peu de liberté qui lui restait.

Elle vagabonda donc toute la journée, allant et venant quand bon le lui semblait. L’apprentie ne croisa pas beaucoup de patrouille, et lorsque l’on l’interrogeait sur sa présence ici, seule à l’extérieur du camp, elle se contentait de répondre qu’elle recherchait un certain type de remède afin de remplir les réserves. Qui irait la contredire? Pour une fois qu’elle semblait faire quelque chose lié à sa vocation. La femelle mouchetée de brun pouvait même parfois lire un sourire sur le visage des vétérans, vraisemblablement satisfaits de la voir enfin se mettre au travail. Intérieurement, la petite riait. Qu’ils étaient naïfs, jamais elle n’abandonnerait ni ne se laisserait faire par des chats morts depuis des lunes. Qui étaient-ils pour décider de son avenir? En quoi cela les regardaient-ils? Ils n’étaient même plus là pour vivre. Tournant les talons, elle s’éloigna davantage du Clan du Ciel. Elle n’avait pas envie d’y retourner. En tout cas, pas maintenant.

Nuage de Lumière se rendit donc aux quatre chênes, alors que déjà le soleil déclinait. Le crépuscule s’approchait, apportant avec lui la nuit et les ténèbres. Bientôt, il lui faudrait rentrer, sans quoi le Clan s’inquièterait de sa disparition. Mais elle voulait encore profiter de ces instants qui, pour une fois, étaient les siens.

Chaque fois qu’elle venait-ici - enfin, ce n’était que la deuxième fois - ses yeux étaient éblouis et fascinés par la puissance de ces arbres. Ils étaient si grands et massifs, et semblait-être là depuis l’histoire des Clans. Pensant être seule, l’apprentie guérisseuse savourait l’instant. Pourtant, une voix vient briser sa plénitude, la faisant sursauter. Elle ne s’attendait pas à voir quelqu’un. Pas ici. Pas cette heure.

« Qui es-tu ? Tu t'es perdue ? Tu devrais rentrer chez toi ou tes Bipèdes vont s'inquiéter. De plus tu n'es pas la bienvenue ici. »

Qui était-il pour lui dire cela? Juste un chat de Clan comme les autres, sans doute. Gardant son calme, les poils de sa nuque se hérissèrent malgré tout, blessée par la remarque de l’étranger. Elle n’était peut-être qu’une vulgaire apprentie-guérisseuse, mais elle n’en était pas moins un chat sauvage, et refusait d’être réduite à un vulgaire chat domestique. Cependant, elle ne releva pas l’erreur du félin, préférant attendre la suite de sa phrase, puisqu’il semblait obstiné à vouloir poursuivre.

« Qu'est-ce que tu fais ici ? »

En y réfléchissant bien, Nuage de Lumière se dit que ce ne serait peut-être pas si mal, de rentrer dans son jeu. Alors, sans prendre un air apeuré comme un simple chat de bipède aurait pu le faire, elle s’assit paisiblement, relevant la tête pour prendre un air presque plus hautain que le sien. Ce n’était peut-être pas dans ses habitudes, mais cela lui allait rudement bien!

«  Ah bon? Il y a marqué ton nom sur ces terres? Je n’ai rien vu de tel. De plus, tu peux dire ce que tu veux, mais mes bipèdes ne sont pas bien loin, et ils ont un chien. Si tu m’embêtes avec tes « tu n’es pas la bienvenue, et caetera », je les appellerai, et ils le lâcheront. »

Ce n’était pas vrai, bien entendu, mais elle avait souvent entendu dire que parfois, des bipèdes se promenaient avec un chien tenu par une sorte de branche flasque autour de sa nuque, ce qui le retenait. Un des anciens avait d’ailleurs la queue arrachée: un molosse avait été lâché par ses propriétaires, arrachant l’appendice du félin. Elle espérait que l’autre soit naïf, et la croit sans poser davantage de questions, pour qu’enfin, elle puisse être tranquille…

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


******


cliik:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 16

Feuille de personnage
SKIES: 45
Âge (en lunes): 9 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait... | ft. Nuage de Lumière   Sam 1 Avr - 12:53


Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait...

Nuage de Lumière & Nuage d'Orient





Je la dévisage, longuement, vissant mes émeraudes dans ses océans. Je l'intimide, peut-être ? Ou alors elle doit être en train de chercher une excuse...

Finalement aucune de mes deux suppositions ne sortent. Des menaces ? Elle se moque de moi c'est ça ? C'est pathétique. Afin de vérifier ses propos - je ne suis pas dupe tout de même - je lève la tête et respire une grande goulée d'air, me concentrant sur chacune des odeurs qui m'entourent. Pas de trace de chien. Je perçois seulement l'odeur particulière de cette féline et celles du bois, de la terre et de la roche. Là, je commence à plisser les yeux, me relevant légèrement, interloqué.

"Je ne suis pas né de la dernière pluie ma jolie, et sache que je ne suis pas dupe non plus. Il n'y a aucun chien dans les parages, ni de bipèdes d'ailleurs."

L'odeur de ces immondes créatures sont faciles à démasquer, alors aucune chance qu'elle ne me prenne par surprise. Seulement, quelque chose m'échappe. Pourquoi aurait-elle menti sur ce point là ? De plus les chats domestiques étaient beaucoup plus lâches et n'avaient presque jamais de répondant : c'était les anciens qui me l'avaient dit alors que je n'étais encore qu'un chaton.

Je me contente alors de la fixer calmement encore un moment, mon expression hautaine ayant laissé place à du sérieux et de la sévérité. Je ne dois pas être très crédible vu ma carrure alors... pour avoir l'air un peu plus menaçant, je gonfle poitrail, lève la tête et hérisse légèrement le poil pour enfin m'approcher prudemment de la demoiselle.

Je la contourne, frôle ses poils avec mon museau dans le but de m'imprégner de son odeur, toujours en gardant une distance respectable. Alors, je tilte enfin. Je reconnais cette odeur, elle était près de la frontière, avec celle du Clan du Ciel. Ce serait une guerrière ? Je secoue la tête négativement. Non, elle a le même âge que moi, je le vois très bien à son pelage par quelques endroits duveteux, tout comme le miens. Ce sont des poils de chaton. Je fronce alors le nez et rabaisse mes oreilles très légèrement pour venir de nouveau me tenir devant elle, avec l'allure d'un chef (même si en réalité, je parais ridicule à me donner en spectacle comme cela).

"Tu es du Clan du Ciel, pas vrai ? Qu'est-ce que tu fais là, à une heure pareille ? Ta mère va s'inquiéter, ma petite."

Là, je reprends mon aisance, mon ton hautain, moqueur et provocateur. Elle n'a pas l'air dangereuse et si elle fait vraiment parti du Clan du Ciel, elle doit savoir que l'île des Quatre Chênes est un lieu sacré et neutre, où aucun chat de Clan ne doit se battre. Voyons donc si elle tient ses engagements au près de ses ancêtres. Un frisson me parcoure. Je sens que je vais bien m'amuser !

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


******



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 27/03/2017
Age : 19
Localisation : Juste là.

Feuille de personnage
SKIES: 15
Âge (en lunes):
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait... | ft. Nuage de Lumière   Mar 4 Avr - 17:38

Nuage d'Orient a écrit:

Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait...

Nuage de Lumière & Nuage d'Orient





Le petit chat qui se tenait devant elle la dévisageait étrangement. Cela agaçait l’apprentie guérisseuse, qui n’en montra aucun signe. Enfin, il releva le menton, humant l’air à la recherche d’une éventuelle odeur de bipède et de chien, sans doute, afin de vérifier les propos de la femelle du Clan du ciel. Lorsqu’il plissa les yeux, se relevant légèrement, sans doute quelque peu dérangé par le mensonge de Nuage de Lumière, cette dernière savait qu’il avait comprit la vérité. Elle n’était absolument pas un chat domestique, et encore moins accompagnée par deux bipèdes et un molosse.

« Je ne suis pas né de la dernière pluie ma jolie, et sache que je ne suis pas dupe non plus. Il n'y a aucun chien dans les parages, ni de bipèdes d’ailleurs. »

L’étrange apprenti semblait interloqué par cette invention. C’était vrai, après tout. Pourquoi inventer de telles bêtises. Amusée qu’il ait pu découvrir la vérité derrière tout ça, elle remua le bout de sa queue, bougeant les babines par réflexe comme dans une sorte de sourire. Quelque chose comme un joyeux rictus. Ce n’était la le cas de l’autre, qui se contentait de la regarder d’un air hautain et sévère. Il était qui? Son père? Son mentor? Nuage de Lumière quant à elle reprit sa place, s’asseyant maladroitement au sol, mais cessant cette posture supérieure qu’elle n’appréciait pas tant. Poitrail gonflé, tête haute, il s’approcha d’elle, et elle ne broncha pas. Tant qu’il ne l’attaquait pas, quelle importance.
Lorsqu’il la frôla, elle frissonna, peu habituée à ce genre de contact. Sans doute voulait-il en savoir davantage sur qui elle était vraiment, ou du moins, où elle vivait. Les chats de Clan avaient en effet une odeur particulière qu’ils partageaient, unique selon la tribu. Ainsi, l’apprentie guérisseuse trouvait que le Clan de l’Ombre sentait un mélange de sève de pin et de sapins, le Clan de la Rivière, une atroce odeur de poissons, le Clan du Tonnerre, celle de la forêt, et celui du Ciel, une odeur de feuilles mortes. Quant au Clan du Vent, elle ne leur trouvait pas d’odeur particulière…

Lorsqu’il eut fini son investigation, l’apprenti du Clan du Tonnerre adopta une posture digne de celle d’un chef… pitoyable. Le nez froncé, les oreilles plaquées, il était la caricature même du chaton qui imitait le meneur dans la pouponnière. Nuage de Lumière ne faisait plus cela depuis ses quatre lunes! Était-il vraiment apprenti, comme elle pouvait en juger par son âge approximatif? Dans une tête étrange, les yeux ronds, la bouche forcée à être maintenue close, elle se retenait de pouffer de rire. Et c’était là une bonne chose, car rarement la petite chatte mal lunée avait envie de rire aux éclats!

« Tu es du Clan du Ciel, pas vrai ? Qu'est-ce que tu fais là, à une heure pareille ? Ta mère va s'inquiéter, ma petite. »

Vraiment, s’en était trop. La femelle crème n’en pouvait plus. Elle avait besoin de rire, cet apprenti était trop drôle! Se croyait-il seulement menaçant? Nuage de Lumière le trouvait gé-nial. Quoiqu’un peu arrogant. Mais elle pouvait bien passer au dessus de ça. Cela faisait des lunes qu’elle ne s’était pas autant amusée en l’espace de quelques secondes. Cessant de se retenir, elle lâcha un rire étrange, presque trop aigu et assez désagréable à l’oreille, mais elle s’en moquait. Elle en avait besoin. Toujours assise, son corps se secouait parfois en synchrone avec ses « ahahah » caractéristiques.

« Woaw, quel esprit de déduction! On dirait que tu n’es pas si bête que tu en à l’air après tout. C’est vrai, je suis du Clan du Ciel. Je m’appelle Nuage de Lumière. Et toi, du Clan du Tonnerre je suppose? Nous sommes donc voisins. »

Toujours calme et assise, elle avait sorti ces mots une fois calmée, d’un air totalement indifférent face à ses provocations. Elle s’en moquait au plus au point, et pour cause, trouvait plus important de lécher sa patte dans un mouvement d’ennui. Quel dommage! Le plus drôle était passé. Ou, peut-être pas…

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


******


cliik:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 16

Feuille de personnage
SKIES: 45
Âge (en lunes): 9 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait... | ft. Nuage de Lumière   Jeu 6 Avr - 14:55


Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait...

Nuage de Lumière & Nuage d'Orient





Je suis donc bien ridicule. Je le vois bien puisque la féline qui se trouve devant moi est à deux queues de souris de s'étouffer de rire. Je lève les yeux au ciel, désespéré par la situation. Pourquoi est-ce que le Clan des Etoiles ne m'avait pas donné un corps plus musclé, plus grand et surtout plus digne d'être celui d'un futur guerrier ? Non, au lieu de cela j'avais hérité un corps de chaton avec encore du duvet et à moins d'être extrêmement bien cachés, je n'avais pas de muscles. Je soupire puis c'en est trop, l'apprentie du Ciel ne peut plus résister. L'envie de lui asséner un coup de patte - rien de trop méchant non plus - me prend alors. Peut-être que comme ça elle fermerait son clapet ? Pourtant je me ravise. Si un combat venait à s'engager, je n'étais pas prêt de gagner, et je n'avais pas non plus envie de revenir blessé au camp, surtout qu'il me restait une trotte à parcourir après.

« Woaw, quel esprit de déduction! On dirait que tu n’es pas si bête que tu en à l’air après tout. C’est vrai, je suis du Clan du Ciel. Je m’appelle Nuage de Lumière. Et toi, du Clan du Tonnerre je suppose? Nous sommes donc voisins. »

Je pousse un léger soupir d'exaspération et tente tant bien que mal de faire le désintéressé, seulement je ne suis pas très doué pour la comédie alors... j'abandonne et je dévisage à présent Nuage de Lumière avec une lueur de curiosité dans le regard. Pourtant, je reste méfiant. Il ne faut pas que j'oublie que c'est une ennemie et le simple fait de discuter avec elle maintenant, "tranquillement" n'était pas vraiment conseillé par le Clan des Etoiles et le Code du Guerrier. Mais si je suis guérisseur, est-ce que les mêmes règles s'appliquent ? A mon retour, je le demanderai à Esprit Sylvestre. Je racle alors ma gorge pour paraître un peu plus crédible tout de même et me contente de déclarer d'un ton distant, méfiant et surtout : froid.

"C'est ça. Je suis Nuage d'Orient, l'apprenti-guérisseur du Tonnerre."

Je la dévisage ensuite des pattes jusqu'aux oreilles pour la détailler. En réalité c'est une très jolie femelle, et c'est seulement que je le remarque. Elle doit en faire tourner, des apprentis, dans son Clan. Je souris à cette pensée, puis reprit calmement :

"Qu'est-ce que tu fais ici, toute seule, sans ton mentor ? Le soleil ne va pas tarder à se coucher, tu devrais rentrer avant qu'il ne s'inquiète pour toi."

Je me lève alors de nouveau pour la contourner, comme l'aurait fait un prédateur sur sa proie. Je ne veux pas me montrer menaçant, mais lorsque je rencontre un nouveau chat, je suis obligé de faire ça histoire de bien m'imprégner de son odeur pour pouvoir le reconnaître à l'avenir. J'avais fait ça aussi, avec Pluie de Comètes, du même Clan que la féline. Je me demande comment il va d'ailleurs... Mais là n'est pas le sujet. Je m'assois alors tranquillement de nouveau devant mon interlocutrice et visse mes émeraudes dans ses jolies prunelles colorées, enroulant la queue autour de mes pattes en attendant une réponse de sa part.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


******



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 27/03/2017
Age : 19
Localisation : Juste là.

Feuille de personnage
SKIES: 15
Âge (en lunes):
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait... | ft. Nuage de Lumière   Ven 14 Avr - 23:25


Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait...

Nuage de Lumière & Nuage d'Orient





Le jeune félin noir et blanc qui lui tenait compagnie poussa un profond soupir. Désespéré, sans doute. Ennuyé, peut-être. L’apprenti-guérisseuse du Clan du Ciel n’en savait rien. Mais il la dévisagea, alors Nuage de Lumière se senti gênée. Peu de félins l’observaient ainsi, elle n’en avait pas l’habitude.
Ce n’était pas de la drague ou une invitation amicale. Il y avait dans ce regard une once d’hostilité, comme si leurs différents Clans étaient une raison suffisante pour qu’ils soient ennemis. L’apprentie calico-diluée n’était pas familière avec ce genre de tensions. En tant qu’apprentie-guérisseuse, quand bien même refusait-elle cette voie, elle n’était pas concernée par ces rivalités. Elle devrait un jour jurer de rester en dehors des conflits claniques afin d’accomplir au mieux le chemin du guérisseur. Elle le savait, mais le refusait. La théorie était sans doute le point fort de la femelle, qui pouvait assimiler de nombreuses informations sans trop d’efforts. La pratique en revanche… viendrait plus-tard.
Raclant sa gorge, il installa davantage de distance entre les félins, bien que celle-ci était purement mentale. Physiquement parlant, ils ne se trouvaient qu’à quelques queues de chats l’un de l’autre.

D’un air très froid, il prononça ces mots.
« C'est ça. Je suis Nuage d'Orient, l'apprenti-guérisseur du Tonnerre. »
Nuage de Lumière remua les oreilles. S’il était apprenti guérisseur, comme elle, pourquoi créait-il une telle distance? Avait-il… peur? Non, il ne semblait pas la craindre. Juste être naturellement hautain et ridicule.
Il la détailla, cependant, posant ses prunelles sur toutes les parties de son corps. Lorsque ça lui arrivait, elle se sentait nue, dévoilée par le regard des autres. Gênée, elle entoura sa queue autour de ses pattes, comme pour se protéger des regards. Enfin, il poursuivit d’un ton plus calme et posé.
« Qu'est-ce que tu fais ici, toute seule, sans ton mentor ? Le soleil ne va pas tarder à se coucher, tu devrais rentrer avant qu'il ne s'inquiète pour toi. ».

Il se mit à tourner autour d’elle, la réduisant à un objet, une proie, presque sa propriété. Ce félin était définitivement très étrange et mystérieux. Frissonnant à ce contact, elle retint un feulement. Certes, ces contacts n’étaient pas des plus désagréables, mais ce chat lui était encore inconnu. Peut-être était-il inoffensif, ne voulant que s’imprégner de l’odeur de l’apprentie du Clan du Ciel, mais elle l’appréciait pas tant. Elle le laissant cependant terminer, attendant qu’il s’installe en face d’elle, la fixant du regard à nouveau.

« Je pourrais te retourner la question, Nuage d’Orient. Joli nom, d’ailleurs. Je suis également apprenti-guérisseuse. Nous sommes donc collègues. »

Elle ne prononça pas ces mots avec fierté. Ce destin n’était pas celui qu’elle avait désiré, mais elle devrait le suivre, qu’elle le veuille ou non. Les étoiles y veillaient. Elle espérait ne pas avoir blessé l’autre futur guérisseur en prononçant ses paroles d’une petite voix, qui ne portait pas autant que celle d’un apprenti qui dévoilé avec honneur le chemin qu’il parcourait.

« Je ne crois pas vraiment qu’ils s’inquiètent pour moi. Je… je suis venue ici pour fuir le camp quelques instants. J’en avais besoin. La voie du guérisseur n’est pas pour moi, les étoiles se sont peut-être trompées, mais je ne me sens pas à ma place là-bas… Et toi, comment en es-tu arrivé à ce rang? C’est toi qui l’a voulu? »

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA



[Hors-RP: Désolée pour le retard, j'ai été légèrement absente cette semaine :/]

******


cliik:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 16

Feuille de personnage
SKIES: 45
Âge (en lunes): 9 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait... | ft. Nuage de Lumière   Mer 19 Avr - 19:10


Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait...

Nuage de Lumière & Nuage d'Orient





Je pourrais te retourner la question, Nuage d’Orient. Joli nom, d’ailleurs. Je suis également apprenti-guérisseuse. Nous sommes donc collègues. Qu'elle me dit.

Un très léger sourire se dessine sur mes babines. Il est vrai qu'on me fait souvent la remarque du fait que j'ai un prénom original ou plutôt joli et... je dois avouer que j'ai une certaine fierté à le porter. Il y aura au moins une chose que ma mère aura fait correctement pour moi : trouver mon prénom. Le reste, j'sais pas, elle a du le zapper. Puis je m'incline très légèrement, en signe d'approbation. Elle a parlé d'une petite voix, mais je n'y prête pas vraiment attention (en réalité je trouve ça même tout choupi). Nous sommes collègues, effectivement. Et au delà du fait qu'elle est aussi apprentie-guérisseuse, je la trouve plutôt intéressante lorsqu'elle reprend la parole sans me laisser le temps de répondre.

« Je ne crois pas vraiment qu’ils s’inquiètent pour moi. Je… je suis venue ici pour fuir le camp quelques instants. J’en avais besoin. La voie du guérisseur n’est pas pour moi, les étoiles se sont peut-être trompées, mais je ne me sens pas à ma place là-bas… Et toi, comment en es-tu arrivé à ce rang? C’est toi qui l’a voulu? »

Fuir le camp ? Tiens tiens, j'ai comme l'impression qu'elle me fait penser à quelqu'un. Moi. Ouais j'suis égocentrique et alors ? Moi aussi j'aime me pointer à midi, encore dans les vapes pour finalement échapper aux tâches ennuyeuses et quotidiennes de mon rang. Comme aujourd'hui d'ailleurs, sinon je ne serais pas là. Quoi que, ce n'est pas pour autant que je ne suis pas heureux d'être ici, à ma place. Etre apprenti-guérisseur ça a tous ses avantages (excepté le fait qu'on est l'esclave de son mentor et des anciens pendant l'apprentissage, mais je doute que ce soit très différent pour les apprentis-guerriers). Tout le monde te respecte dans le camp, tu évites sans cesse les conflits, généralement tu t'entends avec tout le monde et tu n'as pas à te coltiner des chatons dans les pattes dans le futur puisque c'était interdit. Ni une compagne d'ailleurs, mais ce n'est pas comme si cela me dérangeait honnêtement. Les femelles, c'est pas ma tasse de thé, honnêtement. Elles sont chiantes, se plaignent toujours, faibles et ne pensent qu'à l'amour et à l'idée d'avoir des chatons dans le futur (pour la plupart hein, je ne mets pas tous dans le même sac). Ca en devient lassant à la fin. D'ailleurs je ne comprendrais jamais les mâles non plus qui ne pensent qu'à une chose : engrosser les félines du Clan. T'en as des fois, ce sont vraiment des pervers... Enfin bref, je m'éloigne du sujet.

Nuage de Lumière est différente des autres, je le vois. C'est peut-être une femelle mais elle a sûrement ce petit côté insolent qui nous fait un point commun. Bon elle reste raisonnable - et c'est bien dommage - mais je suis sûr qu'avec elle, j'ai un tas de conneries à faire.

Ce qui est étonnant par contre, c'est qu'elle n'aime pas la voie qu'elle emprunte. Je penche alors la tête sur le côté, montrant ainsi mon interrogation vis-à-vis de son orientation. D'habitude on choisit de devenir apprenti-guérisseur ou non, c'est d'ailleurs ce que j'ai fait (bon pour une raison un peu particulière mais... c'est moi qui en avait décidé). Et quand elle parle des Etoiles... c'est le Clan des Etoiles ? Il aurait choisi sa voie à sa place ?

« Ah ? Tu n'as pas choisi d'être apprentie-guérisseuse ? Pourquoi ? »

Je marque ensuite un temps de pause, histoire de trouver mes mots. J'ai pas envie de la saouler de paroles, la pauvre. C'est une histoire compliquée. Je la crie pas sur tous les toits mais je ne la cache pas non plus à vrai dire.

« Moi ? J'ai choisi d'être apprenti-guérisseur par insolence. Ma mère rêvait que je devienne un grand guerrier, mais je la déteste. Alors hors de question de choisir la voie qu'elle voulait me destiner pour lui faire plaisir, ça non. Et par dessus le marcher, je fous rien dans le camp alors comme ça, elle risque pas d'avoir de fierté, haha. Mais bon, on s'en fout, c'pas intéressant.»

Je reste ensuite à la dévisager. J'suis curieux de savoir pourquoi elle n'aime pas on poste en fait.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


******



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 16

Feuille de personnage
SKIES: 45
Âge (en lunes): 9 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait... | ft. Nuage de Lumière   Dim 7 Mai - 23:21

Up ?

******



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait... | ft. Nuage de Lumière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait... | ft. Nuage de Lumière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre paumés, on s'comprend ! Ou pas en fait... | ft. Nuage de Lumière
» Pique nique entre deux chemins...
» Entre génie on se comprend! [Pv: Gilles de Rais]
» L'arme de la dialectique n'aurait pas donné des résultats +
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des 5 Clans :: Territoires :: Territoires Neutres :: Les Quatre Chênes-
Sauter vers: