La Guerre des 5 Clans
Bonjour cher minet, et bienvenue par minous! Nous espérons de tout cœur que tu rejoindras un Clan et que y seras fidèle! Nous t'attendons!


Summer Design (C) Bloody 2017
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent. ||Ft. Chant de la Brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LIEUTENANTE DE LA RIVIÈRE
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 03/03/2017
Age : 15
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
SKIES: 183
Âge (en lunes): 26 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent. ||Ft. Chant de la Brume   Dim 12 Mar - 18:55

La vie est une longue blessure qui s'endort rarement, et ne guérit jamais.


  Souffle Hivernal se dirigeait lentement et en boitillant vers l'antre de Chant de Brume. Elle s'était coupée le coussinet  au niveau de la patte avant droite et même si ce n'était pas très profond, cela lui faisait terriblement mal. En y repensant, la raison de cette coupure était vraiment idiote, très idiote. Pourquoi avait-il fallu que cet instinct de chasseur lui fasse s'ouvrir la patte ?

  Un peu plus tôt dans la matinée, elle était partie chassée en solitaire près de la rivière. Elle y avait péché trois poissons et avait décidé de partir, contente de sa pèche. Cependant, un reflet argenté attira son attention alors qu'elle ramassait ses proies et par réflexe, elle plongea sa patte dans l'eau. Cependant, la féline bicolore n'avait remarqué les cailloux tranchants et se coupa. Le pire dans cette histoire, c'est qu'elle n'attrapa le poisson qui s'enfuit en entendant la guerrière. Celle-ci était donc rentrée en boitillant, avait posé ses proies et se dirigeait lentement vers la tanière du Soigneur. Elle s'assit devant l'entrée, lécha légèrement la plaie pour la nettoyer et enlever le sang qui n'arrêtait de couler, poissant sa belle fourrure. Ceci fait, la femelle s'annonça.

- Chant de la Brume, tu es là ? C'est Souffle Hivernal.

  La guerrière bicolore attendit patiemment la réponse du Guérisseur, léchant de temps en temps le sang qui coulait. Il ne fallait qu'il salisse trop son pelage.

Le bonheur n'existe qu'en songe, et je m'endors pour le trouver.

******



Merci Aï, c'est trop beau !  **²

C'est trop chou Piaf !  ♥️

Citation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-destinee.forumactif.com/
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
avatar
Messages : 243
Date d'inscription : 22/02/2017
Age : 13

Feuille de personnage
SKIES: 93
Âge (en lunes):
Infos diverses:
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
MessageSujet: Re: Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent. ||Ft. Chant de la Brume   Jeu 16 Mar - 21:58



Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent
ft. Songe Hivernal ♪

“La nostalgie, c'est un rêve qui fuit le jour et qui hante la nuit.”

Tes yeux fixés sur le jeune plant de soucis, tu restais un peu perdu dans tes pensées. Ces derniers temps, cela te prenait souvent. Un élan de nostalgie se créait en toi, et tu repensais à ta jeunesse passée. Cela ne servait à rien, de ressasser les évènements. Mais cela créait en toi un sentiment de... bonheur. Tu te revoyais courir, et puis buter contre quelque chose que tu n'avais pas vu. Tu revoyais tes deux sœurs si similaires, qui t'aidaient du mieux qu'elles le pouvaient. Oh, elles avaient été formidables avec toi. Tout de suite, elles avaient eu envie de te protéger et de t'aider, toi, le petit aux yeux malvoyants. Et encore aujourd'hui, tu les remerciais dès que tu les voyais. Car elles ne t'avaient pas seulement aidé à te repérer, elles t'avaient donné envie de donner le meilleur de toi même. Et puis, te voilà toi. Grâce à elles. Tu étais désormais le guérisseur renommé du clan de la Rivière. Certes, tu avais souhaité être un guerrier. Mais cette place que tu avais désormais était celle qui te correspondait le plus, celle dans laquelle tu étais à ta place. Et pour rien au monde tu ne la céderais.

Tu étouffes un bâillement, ennuyé. Ta journée avait commencé tôt, comme d'habitude. Tu avais cette manie de te réveiller au lever du soleil, comme si tu étais programmé pour ça. Après une rapide tournée parmi les reines et les anciens, tu avais fait une petite récolte avec ton apprentie fraîchement nommée, Nuage de Genêt. Tu avais été très heureux lors de son baptême et faisait de ton mieux pour lui apprendre les bases du métier. Cette petite bien sympathique et persévérante te permettait de te remémorer des choses que tu avais oublié depuis belles lurettes, et tu aimais beaucoup le lien qui te reliait avec elle. Le fait d'apprendre des choses à d'autres personnes te gonflait toujours le cœur, surtout si celle-ci les gardait toute sa vie.
Et puis tu étais rentré de la cueillette avec des plantes de toute sortes, qui s'avèreraient utiles à mesure que la saison avançait. Car elle était bien là, la saison des feuilles vertes. L'odeur du printemps était partout. On pouvait voir çà et là de beaux bourgeons gorgés de sève, prêts à éclater. Cela faisait plaisir à voir ! Plus rien ne viendrait à manquer, ni les plantes, ni les proies. Le clan serait plus fort que jamais.
Tu redresses fièrement le poitrail, heureux. Pourquoi ? Pour tout. La saison. La récolte. La fierté. Tu étais dans doute le plus heureux des mâles à ce moment là. Vraiment.

« Chant de la Brume, tu es là ? C'est Souffle Hivernal. »

Tu relèves le museau de tes plantes, intrigué. Rapidement, tu t'élances vers l'entrée de ta tanière devant laquelle attendait la jeune guerrière que tu connaissais bien. Un ronronnement se fait alors entendre, le tien. Cela faisait longtemps que tu ne l'avais pas vu ! Mais il se bloqua soudain dans ta gorge lorsque tu sentis l'odeur du sang. Tu t'avances vers elle, cherchant la blessure d'où provenait cette puanteur que tu connaissais trop bien.

« Que t'es-t-il arrivé ? »

Sans attendre sa réponse, tu renifles ses pattes jusqu'à trouver l'origine de ce sang. Sans voir la coupure, tu réussis à comprendre qu'elle était un peu profonde mais non infecté. Néanmoins, un petit détail te turlupinait.

« Combien de fois est-ce que je vais le dire ? Il ne faut pas lécher les blessures, ça ne fait que les ouvrir davantage ! »

Tu fais mine d'être fâché mais ne peux pas l'être vraiment, amusé par la situation.





******




«Le diamant et toutes les pierres précieuses ne valent rien par rapport à la brume. Ah la brume, cette pluie d'étoiles mouillées éphémère nous rappelle un instant ce que l'on est sur Terre.» Lunaire, merci **


Aïshliing, merci du fond du cœur Coeur


Merciii, Malé Coeur


Merci Piaf, c'est adorable Coeur


J't'aime, grande sœur Coeur


Merci Malé Coeur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LIEUTENANTE DE LA RIVIÈRE
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 03/03/2017
Age : 15
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
SKIES: 183
Âge (en lunes): 26 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent. ||Ft. Chant de la Brume   Sam 25 Mar - 10:42

La vie est une longue blessure qui s'endort rarement, et ne guérit jamais.


 Souffle Hivernal attendait toujours devant l'antre du Guérisseur, léchant de temps en temps sa blessure. Ça ne voulait pas s'arrêter de saigner ! Des bruits de pas, la firent lever la tête. Chant de la Brume se mit à ronronner, ce qui fit sourire la féline noire. Cela faisait un petit moment qu'elle ne l'avait pas entendu, son ronron. Cependant, celui-ci se bloqua rapidement dans la gorge du matou et il s'approcha d'elle, cherchant sa blessure. Le Soigneur était malvoyant mais ce n'était pas pour autant qu'il faisait mal son travail, bien au contraire.

"Que t'es-t-il arrivé ?" Elle ouvrit la gueule pour lui répondre, le laissant renifler ses pattes jusqu'à ce qu'il sa blessure, mais elle ne put rien dire avant qu'il n'enchaine."Combien de fois est-ce que je vais le dire ? Il ne faut pas lécher les blessures, ça ne fait que les ouvrir davantage !" Ajouta-t-il avec une mine fâchée.

 La Guerrière savait qu'il ne l'était et elle sourit légèrement. C'était très rare de sa part. Elle émit un petit ronron, avant de lui raconter sa partie de chasse et l'idiote façon dont elle s'est coupée la patte.

Vois-tu, j'ai péché trois poissons ce matin et j'allais partir quand un reflet argenté a attiré mon attention alors que je ramassais mes proies et par réflexe, j'ai plongé ma patte dans l'eau. Cependant, je n'avais remarqué les cailloux tranchants et je me suis coupée. Le pire c'est que je n'ai même pas attrapé le poisson..

 Elle soupira avant de repenser au poisson qui s'était enfui.. Il était très gros pour cette saison.. Dommage.. Songea la guerrière.

Le bonheur n'existe qu'en songe, et je m'endors pour le trouver.

******



Merci Aï, c'est trop beau !  **²

C'est trop chou Piaf !  ♥️

Citation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-destinee.forumactif.com/
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
avatar
Messages : 243
Date d'inscription : 22/02/2017
Age : 13

Feuille de personnage
SKIES: 93
Âge (en lunes):
Infos diverses:
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
MessageSujet: Re: Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent. ||Ft. Chant de la Brume   Dim 2 Avr - 9:49



Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent.
ft. Songe Hivernal ♦

“La vie est une longue blessure qui s'endort rarement, et ne guérit jamais.”

Elle sourit et son aura s'illumina. Un léger ronron sortit de la gueule de la jeune femelle. Sans doute était-elle amusée par le curieux manège que tu effectuais.
Effectivement, tu avais parfois des manières bizarres d'examiner à cause de ton handicap mais, jusqu'à maintenant, elles s'étaient avérées fructueuses et tu avais toujours réussi à trouver la fameuse blessure.

« Vois-tu, j'ai péché trois poissons ce matin et j'allais partir quand un reflet argenté a attiré mon attention alors que je ramassais mes proies et par réflexe, j'ai plongé ma patte dans l'eau. Cependant, je n'avais remarqué les cailloux tranchants et je me suis coupée. Le pire c'est que je n'ai même pas attrapé le poisson... »

Elle soupira, déçue. Il était vrai qu'un poisson en plus était toujours bénéfique pour le clan et que, même si tu n'avais jamais vraiment chassé, rater une proie entrainait toujours une grande déception. Tu le comprenais car toi-même détestais avoir l'odeur d'une plante dans la gueule sans pouvoir la trouver. Ta vue, toujours ta vue. Sans cet handicap, tu serais sans doute un guérisseur encore meilleur. Tu baisses légèrement la tête, déconcentré par tes pensées qui revenaient à l'assaut dès que tu avais une seconde.
Mais tu t'en débarrasses bien vite lorsque tu te rappelles que ta patiente attend que tu fasses quelque chose. Un sourire se peint sur tes lèvres et tu t'exclames :

« Tête de linotte ! » Tu émets un ronron amusé. « Tu te souviens de... d' avant ? Tu n'as vraiment pas changé ! »

Stop. Pas de nostalgie.
Tu agites ta tête, craignant de t'égarer une nouvelle fois vers les chemins des souvenirs. Ceux-ci pouvaient s'avérer cruels, tu le savais. Et même si tu n'avais pas vécu la mort d'un être proche, te souvenir faisait mal. Ton cœur se serre en repensant à tout ce que tu as perdu à cause de ton handicap. Tout était de ta faute. Et même si tes sœurs soutenaient le contraire, tu voyais à leurs regards peinés qu'elles en avaient assez de te réconforter. Assez de dire des choses fausses.

« Je... Je vais chercher de l'oseille, je reviens. »

Tu t'éloignes en titubant, cherchant à ôter le nœud de ton cœur. Pourquoi fallait-il que tu ressasses toujours ce qui t'était arrivé ?

[Excuse moi pour le retard et pour le court texte ! ]



******




«Le diamant et toutes les pierres précieuses ne valent rien par rapport à la brume. Ah la brume, cette pluie d'étoiles mouillées éphémère nous rappelle un instant ce que l'on est sur Terre.» Lunaire, merci **


Aïshliing, merci du fond du cœur Coeur


Merciii, Malé Coeur


Merci Piaf, c'est adorable Coeur


J't'aime, grande sœur Coeur


Merci Malé Coeur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LIEUTENANTE DE LA RIVIÈRE
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 03/03/2017
Age : 15
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
SKIES: 183
Âge (en lunes): 26 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent. ||Ft. Chant de la Brume   Sam 8 Avr - 15:04

La vie est une longue blessure qui s'endort rarement, et ne guérit jamais.


Chant de la Brume baissa la tête un instant et cela inquiéta un peu la Guerrière noirâtre. Il semblait souvent perdu dans ses pensées et une aura de nostalgie l'entourait souvent. Elle n'avait jamais lui osé lui demander pourquoi mais elle n'aimait pas le voir comme ça. Elle préférait quand il souriait. Et c'est ce qu'il fit avant de s'exclamer :

"Tête de linotte !" Il émit un ronron d'amusement et ajouta."Tu te souviens de... d' avant ? Tu n'as vraiment pas changé !"

Les pupilles de la Guerrière se rétrécir soudainement, ne ressemblant plus qu'à deux fentes noires. Une lueur de haine brillait dans son regard et elle avait contracté tous ses muscles, comme si elle allait se battre contre quelqu'un. Ne jamais lui parler d'avant, au risque de subir de graves blessures. Le Guérisseur lui dit qu'il allait chercher de l'oseille mais elle ne répondit pas, essayant de se calmer et de ne pas laisser sa haine prendre le dessus. Tu te vengeras un jour c'est certain, mais le moment n'est pas encore venu. Il te faut patienter encore... Se dit-elle pour elle-même. Elle soupira et ferma les yeux, vidant son esprit de ses sombres souvenirs. Elle les rouvrit peu de temps après, son regard inexpressif était de retour. Elle miaula à Chant de la Brume qui n'était toujours pas revenu.

Comment ça se passe avec ton Apprentie ? Nuage de Genêt, c'est ça ?

Elle attendit la réponse et le retour du Guérisseur tranquillement. Elle n'avait pas grand chose de prévu donc elle pouvait se permettre de prendre son temps et de discuter avec Chant de la Brume.

[HRP : Pas grave. ^^ Et désolée, c'est court...]

Le bonheur n'existe qu'en songe, et je m'endors pour le trouver.

******



Merci Aï, c'est trop beau !  **²

C'est trop chou Piaf !  ♥️

Citation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-destinee.forumactif.com/
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
avatar
Messages : 243
Date d'inscription : 22/02/2017
Age : 13

Feuille de personnage
SKIES: 93
Âge (en lunes):
Infos diverses:
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
MessageSujet: Re: Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent. ||Ft. Chant de la Brume   Ven 28 Avr - 9:57



Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent.
ft.Songe Hivernal ♦

“Le feu qui semble éteint souvent dort sous la cendre.”

Sans crier gare, la guerrière semble soudain changer d'attitude. Tu ne le voyais pas, mais tu sentais ce changement à l'aura que dégageait la jeune chatte. L'esprit encore troublé par ton élan de nostalgie, tu entrepris de retourner chercher ton oseille, sans trop savoir ce qui vous arrivait, à tous les deux. Car vous n'étiez jamais normaux lorsque vous vous parliez, vous aviez toujours des réactions étranges. Vous aviez vécu beaucoup de choses ensembles, et tu te rappelais encore de ces moments passés en sa compagnie alors que la jolie femelle était blessée. À cette époque, tu étais encore apprenti, et tu te contentais de suivre ton mentor et d'observer, même si tu ne voyais pas tout. Mais ton désir d'apprendre était plus fort que tout, ta soif de savoir t'avait aidé dans ton apprentissage.

Tu arrives alors près de ta réserve de plante. Sans réfléchir, tu fermes les yeux et en inspires l'odeur, cette odeur pleine de nostalgie mais en même temps, de bonheur. Depuis tout petit, ce parfum te réconfortait plus que n'importe qui. Grâce à lui, tu pouvais t'évader dès que l'envie t'en prenait. Un léger sourire se peint sur tes lèvres.
Les plantes étaient bien rangées, chacune dans un tas déterminé. Nuage de Genêt l'avait bien aidée à les ordonner correctement, consciente de l'obsession de son mentor pour que les choses soient bien à leur place. Aussi, malgré ton handicap, tu repérais sans mal la fleur que tu cherchais. L'esprit soudain traversé par un autre idée, tu saisis en même temps des feuilles de soucis.

« Comment ça se passe avec ton Apprentie ? Nuage de Genêt, c'est ça ? »

Tu relèves la tête, surpris. Était-elle entrée dans ta tanière ? Mais non, elle était restée dehors et t'attendait, parlant sans doute afin de passer le temps. Qu'importe, tu en avais à perdre, tu n'avais pas prévu d'aller à la cueillette, ayant envoyé ton apprentie à ta place, et les malades ne se bousculaient pas pour venir te voir. La Saison des Feuilles Vertes était merveilleuse grâce à sa beauté et à sa température agréable, empêchant ainsi les maladies de prospérer, mais elle était bien ennuyante pour toi...
Tu accomplis le même chemin en sens inverse afin de ressortir de ta tanière, le petit ballot d'oseille dans ta gueule.
La voix rendue sourde par les plantes, tu réponds tranquillement tour en t'approchant de la jolie femelle.

« Oui, c'est tout à fait ça ! Elle apprend très vite, cette petite, et je suis contente de l'avoir en tant que telle ! » Tu marques une petite pause, déposant les fleurs par terre et les disposant de manière à pouvoir les attraper plus facilement, avant de continuer en ronronnant, « En même temps, avec un mentor comme moi, elle ne peut qu'aller vers le haut ! »

Tu saisis alors quelques fleurs et feuilles que tu t'empresses de mâcher afin de pouvoir les appliquer sur la blessure de Songe Hivernal. Réduites en bouillie, tu les étales sur la patte de la jeune guerrière.

« Ça apaisera ta douleur et empêchera les infections. N'hésite pas à venir me voir si ça te fait de nouveau mal ou si tu as un doute ! » Tu te tais quelques secondes, réfléchissant à ce que tu pouvais dire afin de relancer la discussion. « Et sinon, tout se passe bien en tant que guerrière ? » Tu le sais, elle l'est depuis déjà plusieurs lunes, mais tu ne lui en avais jamais parlé.

[Encore désolée pour le retard, c'est vraiment nul de ma part ><]




******




«Le diamant et toutes les pierres précieuses ne valent rien par rapport à la brume. Ah la brume, cette pluie d'étoiles mouillées éphémère nous rappelle un instant ce que l'on est sur Terre.» Lunaire, merci **


Aïshliing, merci du fond du cœur Coeur


Merciii, Malé Coeur


Merci Piaf, c'est adorable Coeur


J't'aime, grande sœur Coeur


Merci Malé Coeur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LIEUTENANTE DE LA RIVIÈRE
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 03/03/2017
Age : 15
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
SKIES: 183
Âge (en lunes): 26 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent. ||Ft. Chant de la Brume   Sam 29 Avr - 14:01

La vie est une longue blessure qui s'endort rarement, et ne guérit jamais.


Chant de la Brume se trouvait encore dans son antre et la femelle bicolore attendait tranquillement, sa queue ondulant tranquillement. Elle avait une terrible envie de lécher le sang qui coulait le long de sa plaie mais elle se retint. Non, il t'a dit de ne pas la lécher, donc ne la lèche pas ! Se sermonna-t-elle. Elle soupira, tout en attendant que le matou revienne ou réponde à sa question. Cet endroit lui rappel beaucoup de choses et elles n'étaient pas forcement bonnes... Les bruits de pas du Guérisseur se rapprochèrent et l'odeur de l'oseille emplit les narines de la Guerrière. Les lunes de convalescence lui avaient au moins servi à reconnaître quelques plantes. Chant de la Brume lui répondit, la voix transformée par son paquet de remède.

"Oui, c'est tout à fait ça ! Elle apprend très vite, cette petite, et je suis content de l'avoir en tant que telle !" Il marqua une pause, le temps de poser ses plantes au sol."En même temps, avec un mentor comme moi, elle ne peut qu'aller vers le haut !" Ajouta-t-il en ronronnant.

La jolie femelle sourit en entendant ses paroles. Le Soigneur prit alors les plantes et les mâcha, les réduisant en bouillit. Il appliqua ensuite la bouillie sur la blessure de la Guerrière noirâtre. Cela piqua un peu mais Songe ne réagit même pas, elle avait subit des douleurs beaucoup plus douloureuse que celle-ci, que se soit physiquement ou psychiquement. Maintenant, même si elle se blessait cela ne lui faisait plus rien, elle avait l'habitude car après tout son corps était entièrement meurtri... Quand à son âme, elle n'était plus... Songe n'était plus qu'une poupée, un pantin qui vivait mécaniquement, ne ressentant plus rien... La voix de Chant de la Brume sortit la femelle bicolore de ses pensées.

"Ça apaisera ta douleur et empêchera les infections. N'hésite pas à venir me voir si ça te fait de nouveau mal ou si tu as un doute !" Des doutes ? Elle en avait pleins mais pas pour ça quand à la douleur, elle ne la ressentait pas... "Et sinon, tout se passe bien en tant que guerrière ?"

Songe dressa les oreilles. Si tout allait bien... Au non, loin de là. Après la révélation de sa mère, ses blessures à cause du chien, l'annonce des petits de sa meilleure amie, elle avait vécu d'autre chose. Comme sa rencontre avec Etoile Énigmatique, celle avait Machaon, la nouvelle Lieutenante du Clan, celle avait Nuage de Genêt et toutes les autres. Elle fuyait la vie, la réalité, les Clans et leurs membres mais il semblait que les Ancêtres, même si elle ne croyait plus en eux ou tout du moins très peu, en avaient décidé autrement et lui faisaient rencontrer félin sur félin... Cependant, ça ne l’arrangeait pas car elle sombrait... Oui elle sombrait petit à petit dans une profonde haine continuelle, une folie meurtrière... Cependant personne ne le voyait, personne ne l'aidait à rester du bon côté, personne ne l'aidait à ne pas sombrer, à devenir un être vivant que pour la haine, personne ne la comprenait, personne ne l'aimait... Oui, elle était seule... Elle le savait mais elle espérait secrètement que quelqu'un l'aide, lui tende la patte... Juste une fois... Songe sourit tristement et miaula à Chant de la Brume, la voix remplit d'un faux gaîté.

- Oh oui, j'ai rencontré pleins de personnes différentes. Je m’habitue à mon nouveau nid et à mes nouveaux, et parfois dérangeants, camarades de tanière.

La Guerrière regarda le camp, des Novices revenaient avec des proies dans la gueules. Derrière eux, les mentors discutaient. Songe soupira et reporta son attention sur le Guérisseur.

[HRP : T'inquiètes, c'est pas grave. ^^ J'espère que la réponse te plaira...]

Le bonheur n'existe qu'en songe, et je m'endors pour le trouver.

******



Merci Aï, c'est trop beau !  **²

C'est trop chou Piaf !  ♥️

Citation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-destinee.forumactif.com/
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
avatar
Messages : 243
Date d'inscription : 22/02/2017
Age : 13

Feuille de personnage
SKIES: 93
Âge (en lunes):
Infos diverses:
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
MessageSujet: Re: Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent. ||Ft. Chant de la Brume   Dim 7 Mai - 11:18



Te haïr pour toujours
ft.Énigme des Abysses ♪

“Le feu qui semble éteint souvent dort sous la cendre.”

La jolie femelle dresse les oreilles, comme surprise par ta question. Tu savais qu'elle était souvent seule et qu'elle préférait la solitude, même si tu ne la connaissais pas beaucoup, mais il te semblait que ces derniers temps, elle était plus seule que jamais. Plus triste que jamais. Et tu ne voulais pas ça, tu ne voulais pas que les membres de ton clan soient tristes, surtout si tu avais vécu une grande partie de ta vie avec elle.
Un sourire malheureux se peint sur les lèvres de la femelle, tu le vois malgré ta vue déclinante. Ces choses là, tu ne peux pas les rater, c'étaient des choses qui te tenaient à cœur, et tu savais reconnaître les vrais sourires des faux.

« Oh oui, j'ai rencontré pleins de personnes différentes. Je m’habitue à mon nouveau nid et à mes nouveaux, et parfois dérangeants, camarades de tanière. » répondit-t-elle avec une voix empreinte de fausse gaieté.

Quelque chose n'allait pas. Tu le sentais à ses petites hésitations, et puis à sa voix blanche et pleine de sous-entendu. La jeune guerrière n'allait pas bien, et elle ne voulait pas le dire. Pourquoi ? Oh, sans doute la fierté l'en empêchait. Ou peut-être qu'à force de voir les malheurs tomber sur elle, elle s'était construite un mur, un mur impénétrable comme son visage fin empreint d'une éternelle expression neutre. Tu savais qu'elle n'avait pas eu une vie facile, qu'il ne lui était pas arrivé que des évènements joyeux. Mais de là à se construire quelque chose pour se protéger, cela devait vraiment être grave...

Tu te décides à intervenir, souhaitant savoir ce qui l'a tourmentait. Il fallait de l'attention à cette jeune guerrière. Et bien tu allais lui en donner, même si tu n'étais pas habitué !

« Songe Hivernal... commences-tu d'une voix douce, je vois bien que quelque chose ne va pas. J'ai beau être malvoyant, je vois bien ces choses là. Tu peux te confier à moi si tu le souhaites, je suis fiable. » Enfin je... Je crois.
N'allais-tu pas tout répéter dès qu'elle serait partie ? Non, bien sûr que non ! Tu n'étais pas comme ça, non ?
Tu jettes des regards furtifs autour de toi, vérifiant que personne de malintentionné vous observait. La femelle pouvait se confier, tu ne dirais rien. Tu te l'étais promis.

[Très court et euh, un peu brouillon, désolée ><]




******




«Le diamant et toutes les pierres précieuses ne valent rien par rapport à la brume. Ah la brume, cette pluie d'étoiles mouillées éphémère nous rappelle un instant ce que l'on est sur Terre.» Lunaire, merci **


Aïshliing, merci du fond du cœur Coeur


Merciii, Malé Coeur


Merci Piaf, c'est adorable Coeur


J't'aime, grande sœur Coeur


Merci Malé Coeur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LIEUTENANTE DE LA RIVIÈRE
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 03/03/2017
Age : 15
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
SKIES: 183
Âge (en lunes): 26 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent. ||Ft. Chant de la Brume   Mer 17 Mai - 15:49

La vie est une longue blessure qui s'endort rarement, et ne guérit jamais.


Le Guérisseur ne disait et la femelle bicolore porta son attention sur autre chose, le temps qu'il trouve quelque chose à dire... A moins qu'il n'avait plus rien à dire... Son attention se porta sur un Ancien qui s'avançait d'un pas lent vers la réserve de gibier. Il semblait boiter légèrement de la patte arrière droite. Ils sont vraiment inutiles les Anciens, pourquoi les garder vous ? Demanda soudainement la Personne dans la tête de Songe Hivernale. Celle-ci soupira et ne répondit pas à la question de celle-ci, ne souhaitant pas que Chant de la Brume la voit parler avec la Personne. Il la prendrait sans aucun doute pour une folle... Sans qu'elle ne s'y attende, le Guérisseur miaula d'une voix douce.

"Songe Hivernal..." Elle tourna la tête vers lui et attendit que la suite vienne. "Je vois bien que quelque chose ne va pas. J'ai beau être malvoyant, je vois bien ces choses là. Tu peux te confier à moi si tu le souhaites, je suis fiable." Finit-il en jetant des regards furtifs autour de lui, comme pour vérifier que personne de malintentionné les observait.

La jolie femelle le regard de ses yeux neutre, démunis de sentiments. Se confier ? Il rigolait n'est-ce pas ? Cela faisait de nombreuses lunes qu'elle souffrait en silence, elle n'avait nul besoin de se confier ! C'était son destin de vivre ainsi et elle ne pouvait pas défier le destin ! Elle avait déjà essayer de défier le destin et cela s'était soldé par un échec, un profond échec qui l'avait fait terriblement mal !... Alors même si elle aimait bien le Guérisseur, elle ne pourrait lui dire. C'était sa vie, ses secrets, ses douleurs pas les siennes ! Il est pas un peu stupide sur les bords par hasard ? Miaula la Personne en ricanant. Songe serra les crocs à ses paroles, fort mécontente de se qu'elle venait de dire. Elle n'accepterait pas que la Personne se moque des rares gens qu'elle appréciait ! La femelle haut-sur-patte marmonna entre ses crocs à l'intention de la Personne.

- Tais-toi ! Je ne tolérerais pas que tu te moques de ceux que j’apprécie, compris ?!

Sa voix était remplie de colère, une colère profonde et inquiétante... La Personne ricana de nouveau avant de miauler. D'accord, je ne le ferai plus. Mais Songe savait qu'elle continuerait... La Guerrière de la Rivière soupira et reporta son attention sur le Guérisseur, la Personne s'étant tue. Chant de la Brume avait une drôle de tête... Après quelques secondes de réflexion, elle comprit. Il avait dû croire que ses paroles étaient pour lui ! La femelle bicolore commença à miauler, cherchant comment se reprendre et expliquer ses paroles.

- Je ne disais pas ça pour toi. C'est juste qu'elle a dit quelques choses de méchant.

Ça lui avait échappé sans qu'elle ne s'en rend compte. Il était maintenant trop tard pour revenir sur ses paroles...

[HRP : T'inquiètes, c'est pas grave. ^^ J'espère que la réponse te plaira et si tu as des questions par rapport à la Personne, tu peux me demander ou aller voir mon Rp avec Etoile du Machaon. ^^]

Le bonheur n'existe qu'en songe, et je m'endors pour le trouver.

******



Merci Aï, c'est trop beau !  **²

C'est trop chou Piaf !  ♥️

Citation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-destinee.forumactif.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent. ||Ft. Chant de la Brume   

Revenir en haut Aller en bas
 
Même si les blessures guérissent, les cicatrices demeurent. ||Ft. Chant de la Brume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bard>Il y a des blessures qui ne guérissent jamais, quand elles ne vous dévorent pas tout entier.
» nouvelle table des blessures pour les héros
» 1x03 : "Soigner ses blessures"
» Sondage BLESSURES
» Les blessures du coeur sont profondes [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des 5 Clans :: Territoires :: Clan de la Rivière :: Camp :: Tanières :: Tanière du Guérisseur-
Sauter vers: