La Guerre des 5 Clans
Bonjour cher minet, et bienvenue par minous! Nous espérons de tout cœur que tu rejoindras un Clan et que y seras fidèle! Nous t'attendons!


Summer Design (C) Bloody 2017
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Te haïr pour toujours. | Ft. Énigme des Abysses ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
avatar
Messages : 243
Date d'inscription : 22/02/2017
Age : 13

Feuille de personnage
SKIES: 93
Âge (en lunes):
Infos diverses:
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
MessageSujet: Te haïr pour toujours. | Ft. Énigme des Abysses ♪   Jeu 2 Mar - 21:59



Te haïr pour toujours
ft.Énigme des Abysses ♪

“Le feu qui semble éteint souvent dort sous la cendre.”

Tu avances, seul dans les bois, sans trop savoir où tu te diriges. Tu  essayes de faire attention à ne pas poser tes pattes à des endroits pouvant s'avérer embêtants, mais tu peines à te repérer. Les formes floues de toujours t'entourent et te dérangent plus que jamais. Tu grognes une nouvelle fois, te maudissant d'avoir choisi ce chemin.
Ce matin, tu avais décidé d'aller chercher une certaine plante qui commençait à manquer mais qui ne se trouvait que sur les terres du Clan du Ciel, terres que tu n'affectionnais pas énormément.
Au moins, il faisait beau : tu sentais la caresse douce du soleil, qui semblait être à son zénith. Les oiseaux, sans doute nombreux, piaillaient et leur chant joyeux se faisait entendre depuis le début de la journée. Tu entendais les bruits de tous les animaux du sol, certains courant un peu partout afin de ramasser des graines ou d'échapper à un quelconque danger tandis que d'autres couinaient. Tu apercevais dans les arbres des taches vertes plutôt petites mais d'une belle couleur profonde. Lorsque tu respirais l'air, tu sentais une odeur particulière, que tu aimais plus que tout : celle du printemps.

Aaah, le printemps... Les proies abondantes, les plantes qui poussaient, les maladies qui battaient en retraite... C'était sans aucun doute la meilleure saison, celle qui amenait paix et prospérité aux clans.
Un sourire se peint sur ton visage fin à cette pensée. Tu étais le premier à l'attendre ! Tu en avais assez, de l'hiver. Cette année, il avait été particulièrement vigoureux et plus d'un guerrier était venu le voir pour se faire soigner. Tu avais de la chance, tes réserves étaient pleines car, prévoyant, tu avais fait des provisions. Aucun mort n'était à déclarer, mais il s'en était fallut de peu pour l'un des anciens.
Tu allais de nouveau pouvoir te baigner dans la rivière, qui se réchaufferait d'ici peu -elle était beaucoup trop froide pour que tu oses y entrer !-.
Oui, décidément, la plus belle des saisons était de retour !

Tu te diriges désormais d'un pas guilleret vers les terres du Clan du Ciel. Leurs conditions de vie étaient bien différente de celle de ton clan, et tu ne t'y sentais pas particulièrement à l'aise. De nombreux cailloux embouteillaient le sentier et tu butais presque à chacun d'entre eux. Les formes que tu vois se découpent peu à peu, mais tu ne les distingue que par leur couleur et par ton odorat plutôt développé. Le museau en l'air et la gueule entrouverte, tu essayes de repérer la senteur si particulière de la plante que tu étais venu chercher.

Tu ne mets pas longtemps à la chercher que son odeur t'assaille. Elle est toute proche, tu le sens ! Tu avances doucement dans sa direction, fier de ta victoire.
Tu ne la vois pas mais tu la sens. Tu te mets à fouiller avec tes pattes afin de la trouver, ne réussissant pas à la repérer. Les minutes passent sans que tu ne la trouves. Furieux contre toi même, tu t'arrêtes. Foutue vue !
Si tu voyais correctement, tu l'aurais trouvé, tu le savais !

Une nouvelle odeur te parvient. Tu la reconnais immédiatement, étant donné que tu la sens partout ici. Un félin du clan du Ciel. Sans vouloir te cacher, tu t'avances vers le guerrier ou la guerrière en question. Lorsque enfin tu distingues une forme blanche, tu l'interpelles :

« Bonjour ! Auriez-vous l'amabilité de m'aider, s'il vous plaît ? »





******




«Le diamant et toutes les pierres précieuses ne valent rien par rapport à la brume. Ah la brume, cette pluie d'étoiles mouillées éphémère nous rappelle un instant ce que l'on est sur Terre.» Lunaire, merci **


Aïshliing, merci du fond du cœur Coeur


Merciii, Malé Coeur


Merci Piaf, c'est adorable Coeur


J't'aime, grande sœur Coeur


Merci Malé Coeur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEF DU CIEL
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 12
Localisation : Centre -> France

Feuille de personnage
SKIES: 285
Âge (en lunes): 35 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Te haïr pour toujours. | Ft. Énigme des Abysses ♪   Ven 3 Mar - 11:49

◄► TE HAÏR POUR TOUJOURS | Ft. Chant de la Brume ♪ ◄►

Why?
Who me?
Why?

Feet don’t fail me now
Take me to the finish line
Oh my heart it breaks every step that I take
But I’m hoping at the gates,
They’ll tell me that you’re mine

Walking through the city streets
Is it by mistake or design?
I feel so alone on the Friday nights
Can you make it feel like home, if I tell you you’re mine?
It's like I told you honey
Une chat se dressait devant toi. Tu étais à terre, fatiguée, tu en avait assez de combattre. Tu étais dans ton camp, mais il ne ressemblait plus à celui que tu avais connu. Le ciel était purpurin, le sol était rouge. C'était une nuit sans étoiles, où les arbres offraient des ombre menaçantes, terrifiantes. Autour de toi, tes camarades étaient morts. Leur visages laissaient leur dernière expression à jamais: un mélange de surprise, de regrets et d'horreur. Un corps séparait lui et toi. Ce corps, tu le connaissait bien. Tu passait jadis tout ton temps libre avec lui. Tu avais envie de prononcer on nom, mais il n'en sortit de ta gueule que: "Fr...eur ...es...in". L'autre te regardait de toute sa puissance. Tu ne l'avais jamais vu, mais tu le connaissait déjà. Il ne t'as suffit que d'un quel pour te rendre compte qu'il était... terrible. Tu étais à présent victime de son anathème où le public n'étaient que de piètres félins morts. Lui, le chat, était noir aux yeux rouges. Il hurlait des paroles, mais tu ne pouvais l'écouter, c'était la fin, tu n'avais plus personne, tu allais mourir.Rien qu'à cette idée, ton estomac semblait se tordre, tu laissant une douleur atroce. Tu décidas tout de même de l'écouter. Ce dernier vociférait:

«- Tu l'as tué !, désignant le corps, tu as tué Froideur du Destin ! Pour cela, tu vas mourir ! Tu n'es pas pure ! Tu ne le sera jamais ! Tu es une meurtrière !

- NON !!! Non, s'il vous plaît, je vais me racheter.... laissez moi partir....

- C'est la fin, Énigme des Abysses.»




Au moment où il commençait une morsure mortelle, tu te réveilla en sueurs. Ton cœur palpitait si fort qu'on aurait dit qu'il allait exploser. Tu allait exploser. Enfin, ton organe le plus précieux ralenti sa plainte au moment où te te rendit compte que tu étais dans ta tanière, même cauchemars à chaque semaine.

Même si ceci était une fiction, tu ne te pardonnera jamais de l'avoir tué. Il ne méritait pas ça. Mais en même temps... Il t'avait donné des petits, tu n'étais plus blanche, tu n'étais plus vierge. Maintenant, ce passé de ronge le corps sans jamais pouvoir s'arrêter. Il était un peu plus tard que l'aube et tu devais aller organiser les patrouilles. Tu envoya des guerriers et apprentis à la chasse, aux frontières et entraînements. Tu te chargeas toi-même et seule de longer le frontière du Clan de la Rivière.

Tu avançait sans peine dans un endroit qui t'étais très familier, cela faisait des lunes que tu avait grandit là.  soudain, tu flairas une odeur étrangère à ton territoire. Un mélange de poisson frais et de vase, bien différente de la tienne, Une association du romarin et de persil plus un parfum de pomme sucrée qui t'étais propre. Bref, se fumet t'inspirait quatre mots: La Clan de la Rivière. Un seul chat. Que fait ce bouffeur de poisson sur MON territoire ? Il veut nous espionner ? Impossible à dire si tu ne t'approchait pas pour voir l'intrus. Tu entendit alors une voie qui te confirmait qu'il n'était plus qu'à quelque mètres : « Bonjour ! Auriez-vous l'amabilité de m'aider, s'il vous plaît ? »

Avec un saut digne de ton Clan, tu regardas ce chat d'un air supérieur avant de lancer:

« Que faits-tu ici, chat ? A moins que tu n'ais des sardines de le museau, tu aurais senti la frontière. Hors, je crois que ton museau est intacte. Il est bien facile de franchir une frontière, mais j'imagine que tu sais que je suis le Lieutenant, et toi... Tu es... Oui... Tu ne fais que soigner les gens, à sentir ton odeur d'herbes. Alors comme ça - la guerrière arbora un sourire malicieux - tu clan est trop faible et tu as besoins de remèdes chez nous, c'est ça ? Et bien je vais te dire, non

******




K pop, métal, classique, c'est les meilleurs genres de musiques **

Fleur Lunaire: Quand une énigme devient une étoile. L'énigme est plus belle et vaut plus que tout l'or du monde
T'es trop chou ma petite meringue à la vanille Kawai

Merci, c'est gg gégé :3:
 



Merci beaucoup sablou <3

Clique ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdd-warriors.forumactif.com/
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
avatar
Messages : 243
Date d'inscription : 22/02/2017
Age : 13

Feuille de personnage
SKIES: 93
Âge (en lunes):
Infos diverses:
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
MessageSujet: Re: Te haïr pour toujours. | Ft. Énigme des Abysses ♪   Sam 4 Mar - 9:25



Te haïr pour toujours
ft.Énigme des Abysses ♪

“Le feu qui semble éteint souvent dort sous la cendre.”

Tu essayes de voir à quoi ressemble ce fameux guerrier qui, à première vue, ressemblait à une guerrière. Une forme blanche se forme devant toi, floue, sans trop de détail. Tu ne peux pas voir ses yeux, partie du visage importante pour découvrir la personne en elle-même. Un regard, le premier, signifiait tout. Dedans, on pouvait voir la bonté ou l'animosité de chacun, et pouvoir décrypter ces fameux regards été un don qui, pour toi, n'avez jamais pu être accessible à cause de ta vue déclinante.

La femelle disparut soudain de son champ de vision, puis réapparut. Elle avait sans doute sauté afin de l'impressioner, avec un saut digne de son clan. Elle plante sans doute des yeux dans les tiens, et tu les soutiens sans peine étant donné que tu ne les vois pas. Comme quoi, cela peut parfois être un avantage...

« Que faits-tu ici, chat ? A moins que tu n'ais des sardines de le museau, tu aurais senti la frontière. Hors, je crois que ton museau est intacte. Il est bien facile de franchir une frontière, mais j'imagine que tu sais que je suis le Lieutenant, et toi... Tu es... Oui... Tu ne fais que soigner les gens, à sentir ton odeur d'herbes. Alors comme ça - la guerrière arbora un sourire malicieux - tu clan est trop faible et tu as besoins de remèdes chez nous, c'est ça ? Et bien je vais te dire, non

Un frémissement parcoure ton corps tout entier. Ainsi, elle ignorait que les guérisseurs avaient un accès à tous les territoires pour ramasser des plantes si besoin ? Et bien, soit. Elle allait regretter cet affrontement ! Un guérisseur était plus haut gradé qu'un lieutenant, c'était un fait. Elle n'avait pas à te manquer de respect !
Le sang bouillonnant dans ton poitrail, tu lui réponds d'une voix que tu voulais calme :

« Et bien... Ignorez-vous, ma chère, que les guérisseurs peuvent aller partout où ils le veulent, tant que c'est pour une plante ? » Tu t'interrompt soudain et te rapproches du lieutenant ennemi afin de te retrouver presque collée à elle. « Et donc, ici aussi si ça me chante, voyez-vous. »

Comme pour la provoquer, tu piétines la terre, relevant fièrement le regard. Oh, l'embêter te faisait le plus grand bien. Cela te libérait de certaines pensées parasites, à ton plus grand bonheur !

Un sourire amusé se forme sur tes lèvres tandis que tu t'approches une nouvelle fois de l'ennemie.
Ah, tu l'ignorais, hein ! On fait sa maligne mais on ne connait rien de la vie. Puéril.



******




«Le diamant et toutes les pierres précieuses ne valent rien par rapport à la brume. Ah la brume, cette pluie d'étoiles mouillées éphémère nous rappelle un instant ce que l'on est sur Terre.» Lunaire, merci **


Aïshliing, merci du fond du cœur Coeur


Merciii, Malé Coeur


Merci Piaf, c'est adorable Coeur


J't'aime, grande sœur Coeur


Merci Malé Coeur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEF DU CIEL
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 12
Localisation : Centre -> France

Feuille de personnage
SKIES: 285
Âge (en lunes): 35 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Te haïr pour toujours. | Ft. Énigme des Abysses ♪   Mer 8 Mar - 15:02

◄► TE HAÏR POUR TOUJOURS | Ft. Chant de la Brume ♪ ◄►

Why?
Who me?
Why?

Feet don’t fail me now
Take me to the finish line
Oh my heart it breaks every step that I take
But I’m hoping at the gates,
They’ll tell me that you’re mine

Walking through the city streets
Is it by mistake or design?
I feel so alone on the Friday nights
Can you make it feel like home, if I tell you you’re mine?
It's like I told you honey
Enigme des Abysses la regarda sans ciller ni montrer d'émotions. Elle n'allait tout de même pas se montrer sensible. Elle rirait. Quel enfant ! Elle piétine la terre en plus ! Si elle croit que ça va m'énerver... Elle avait envie de bien s'amuser.

« Je vois... Tu vais plutôt pitié, tu vois. A rire comme ça. Souvent - quand on est mature, du moins - on ne rigole pas à jouer avec la terre. Si tu crois que ça va me pousser à te dire "Arrête c'est ma terre à moi !" finalement, tes sardines tu les as à la place du cerveau. De plus, on est poli et on demande avant de prendre chez les autres. Je ne serais pas prétentieuse au point de te dire que tu n'as rien à faire là. Mais je crois que  le minimum c'est d'annoncer sa présence ici avant de faire. M'enfin, tu ne sais pas faire autre chose pour te défendre que de remuer la boue, je n'y peut rien. Moi tu vois... Je sais me battre. Toi... tu ne sais pas ça. Je sais donc plus de choses que toi. Tu es gentille, tu es une petite guérisseuse, voilà tout. Alors je te laisse regagner ton territoire sans rien faire, d'accord ? Tu peux filer. »

Elle sourit à la chatte. C'était un sourire de victoire. Si jamais elle reste ici comme une idiote, je la ramène au camp, on va voir ce qu'ils vont dire.

PS: sorry, j'avais pas vu ton post. Et désolée pour cette maigre réponse ://

******




K pop, métal, classique, c'est les meilleurs genres de musiques **

Fleur Lunaire: Quand une énigme devient une étoile. L'énigme est plus belle et vaut plus que tout l'or du monde
T'es trop chou ma petite meringue à la vanille Kawai

Merci, c'est gg gégé :3:
 



Merci beaucoup sablou <3

Clique ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdd-warriors.forumactif.com/
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
avatar
Messages : 243
Date d'inscription : 22/02/2017
Age : 13

Feuille de personnage
SKIES: 93
Âge (en lunes):
Infos diverses:
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
MessageSujet: Re: Te haïr pour toujours. | Ft. Énigme des Abysses ♪   Mer 8 Mar - 19:34



Te haïr pour toujours
ft.Énigme des Abysses ♪

“Le feu qui semble éteint souvent dort sous la cendre.”

Elle te regarde, tu vois les tâches floues de ses yeux fixés sur toi. Sans ciller, sans montrer aucune émotion. Cette femelle n'avait donc pas de cœur ? C'était ton impression. Elle ne dégageait que de la froideur, ainsi que de la pureté. La blancheur de son pelage t'aveuglait, toi qui ne voyais presque jamais rien. Dérangeant. Très dérangeant. Tu avais envie de partir, sans rien dire. Mais tu ne pouvais pas. Ta fierté prendrait un coup, et elle ne te regarderait qu'avec amusement, ou même de la pitié. Jamais tu ne le supporterais. Jamais.

« Je vois... Tu vais plutôt pitié, tu vois. A rire comme ça. Souvent - quand on est mature, du moins - on ne rigole pas à jouer avec la terre. Si tu crois que ça va me pousser à te dire "Arrête c'est ma terre à moi !" finalement, tes sardines tu les as à la place du cerveau. De plus, on est poli et on demande avant de prendre chez les autres. Je ne serais pas prétentieuse au point de te dire que tu n'as rien à faire là. Mais je crois que  le minimum c'est d'annoncer sa présence ici avant de faire. M'enfin, tu ne sais pas faire autre chose pour te défendre que de remuer la boue, je n'y peut rien. Moi tu vois... Je sais me battre. Toi... tu ne sais pas ça. Je sais donc plus de choses que toi. Tu es gentille, tu es une petite guérisseuse, voilà tout. Alors je te laisse regagner ton territoire sans rien faire, d'accord ? Tu peux filer. »

Tu grondes. Fais le dos rond. La femelle affichait sans doute un sourire de fierté que, par bonheur, tu ne pouvais pas voir. Il était vrai qu'elle avait de la réponse. Mais toi aussi.
Tu relèves fièrement le poitrail et le bombe devant toi. Tu savais qu'un guérisseur ne devait pas s'attirer les foudres des ennemis. Mais tu ne pouvais pas t'en empêcher. Rien que l'idée de la voir ainsi, toute contente de sa tirade, te dégoûtais. Elle ne s'en tirerait pas comme ça. Et c'était le guérisseur du Clan de la Rivière qui le disait, ce têtu au cœur gros.
Elle allait regretter de s'être confronté à toi.

« Bien. Génial. Je m'en vais... pas ! » Ridicule. Mais tu t'en fichais. Tu t'amusais comme un chaton. Et cela te faisait du bien de penser à ton enfance, perdue depuis des lunes, que tu souhaitais retrouver, quelques instants peut-être, mais la retrouver. « À vrai dire, je ne partirai que lorsque j'aurai trouvé ma plante. Elle ne se trouve que chez vous, sans doute parce qu'elle guérit des maux de ventre ! » cracha-t-il.

Tu t'assieds tranquillement à ses pieds afin de lui montrer que tu resterais. Tu fais ta toilette, doucement, comme pour la provoquer. C'était ton but.
Un léger ricanement s'échappe de tes lèvres fermées.
Soudain, tu relèves la tête, une idée te traversant l'esprit.

« Mais dites-moi, charmante demoiselle, quel est votre joli nom ? Je suis sûre qu'il est aussi beau que vous ! » Tu accompagnes ta tirade d'un sourire forcé, et courtois.





[T'inquiète ! Excuse-moi, c'est court aussi :/ Et Brume est un mâle ^^]

******




«Le diamant et toutes les pierres précieuses ne valent rien par rapport à la brume. Ah la brume, cette pluie d'étoiles mouillées éphémère nous rappelle un instant ce que l'on est sur Terre.» Lunaire, merci **


Aïshliing, merci du fond du cœur Coeur


Merciii, Malé Coeur


Merci Piaf, c'est adorable Coeur


J't'aime, grande sœur Coeur


Merci Malé Coeur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEF DU CIEL
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 12
Localisation : Centre -> France

Feuille de personnage
SKIES: 285
Âge (en lunes): 35 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Te haïr pour toujours. | Ft. Énigme des Abysses ♪   Jeu 9 Mar - 8:14

◄► TE HAÏR POUR TOUJOURS | Ft. Chant de la Brume ♪ ◄►

Why?
Who me?
Why?

Feet don’t fail me now
Take me to the finish line
Oh my heart it breaks every step that I take
But I’m hoping at the gates,
They’ll tell me that you’re mine

Walking through the city streets
Is it by mistake or design?
I feel so alone on the Friday nights
Can you make it feel like home, if I tell you you’re mine?
It's like I told you honey
« Bien. Génial. Je m'en vais... pas ! À vrai dire, je ne partirai que lorsque j'aurai trouvé ma plante. Elle ne se trouve que chez vous, sans doute parce qu'elle guérit des maux de ventre ! »

Tu prends un léger sourire moqueur. Il n'a pas comprit ? Si il veut cette plante, il demande avant, c'est tout ! Non mais ! Il ne va pas m'apprendre la politesse tout de même ! Très bien, très bien...
Mais avant que tu puisses répliquer, le guérisseur reprit, mais cette fois-i avec un grossier sourire et une voie enjouée:

« Mais dites-moi, charmante demoiselle, quel est votre joli nom ? Je suis sûre qu'il est aussi beau que vous ! »

Meilleur ! Il croyait de berner sous des compliments. On te chantais cela à tout bout de champ, il n'était pas le premier ! Comme tu allais gentiment lui répondre, flattée. 'Bien non. Non !!! Jusque là tu a été gentille, maintenant ça suffit. Tu lui cria, affichant cette fois une émotion, le fureur:

« Pour ta gouverne je m'appelle Énigme des Abysses, tu aurais pu le savoir, tu me vois aux assemblées. Mais il suffit. Tu crois m'amadouer avec tes flatteries ? Moi ? Tu es mal tombé ! Maintenant - Elle avait sorti une griffe et la montra au guérisseur - tu dégages. Si tu veux cette plante, tu fais du troc à notre guérisseur ou tu demandes avant. J'en ai assez de jouer avec toi, tu comprends ? Tu es mignon, mais moi j'ai du travail et toi aussi je pense. Donc je te prie de mettre ton fessier de lapin hors de MON territoire ! Tu n'es qu'un simple guérisseur, tu ne sais pas te battre, c'est embêtant, hein ? Parce que si là, tu ne pars pas, tu vas voir ce que ça fait d'être sur le champ de bataille au lieu de rester à observer de pauvres chats qui se blessent ! Maintenant dehors. DEHORS ! »

Tes poils s'étaient dressés et tes yeux lançaient des éclairs. Maintenant rien ne t'aurais arrêté.


******




K pop, métal, classique, c'est les meilleurs genres de musiques **

Fleur Lunaire: Quand une énigme devient une étoile. L'énigme est plus belle et vaut plus que tout l'or du monde
T'es trop chou ma petite meringue à la vanille Kawai

Merci, c'est gg gégé :3:
 



Merci beaucoup sablou <3

Clique ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdd-warriors.forumactif.com/
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
avatar
Messages : 243
Date d'inscription : 22/02/2017
Age : 13

Feuille de personnage
SKIES: 93
Âge (en lunes):
Infos diverses:
GUERISSEUR DE LA RIVIERE
MessageSujet: Re: Te haïr pour toujours. | Ft. Énigme des Abysses ♪   Ven 10 Mar - 18:41



Te haïr pour toujours
ft.Énigme des Abysses ♪

“Le feu qui semble éteint souvent dort sous la cendre.”

Tes yeux gris pâles se fixent sur son pelage blanc immaculé. Un beau pelage, il n'y en avait aucun doute. Pur. Très pur. Sa blancheur t'éblouissait, peu habitué à voir une si éclatante couleur. L'hiver n'avait pas été très propice à la neige, et il était resté calme, terne. On ne voyait que du brun, du noir. Du terne, c'était le mot. Et cette couleur éclatante te faisait mal, tes yeux sensibles peu adaptés. Tu étais né ainsi, avec une vue déclinante. Tu avais réussi à survivre ainsi, et tu survivrais, avec plus de dangers puisque moins de visibilité. Mais habitué comme tu l'étais, tu survivrais.
Soudain, la femelle du clan du Ciel reprend, en hurlant.

« Pour ta gouverne je m'appelle Énigme des Abysses, tu aurais pu le savoir, tu me vois aux assemblées. Mais il suffit. Tu crois m'amadouer avec tes flatteries ? Moi ? Tu es mal tombé ! Maintenant, tu dégages. Si tu veux cette plante, tu fais du troc à notre guérisseur ou tu demandes avant. J'en ai assez de jouer avec toi, tu comprends ? Tu es mignon, mais moi j'ai du travail et toi aussi je pense. Donc je te prie de mettre ton fessier de lapin hors de MON territoire ! Tu n'es qu'un simple guérisseur, tu ne sais pas te battre, c'est embêtant, hein ? Parce que si là, tu ne pars pas, tu vas voir ce que ça fait d'être sur le champ de bataille au lieu de rester à observer de pauvres chats qui se blessent ! Maintenant dehors. DEHORS ! »

Tu recules légèrement, un peu effrayé par le ton menaçant de la guerrière. Mais en même temps, tu te sens bouillonner. Elle avait explosé visiblement. Toi aussi. Tu inspires un grand coup. Calme-toi, calme-toi. Ce n'est qu'une chatte qui cherche à exercer son autorité.
Tu fermes les yeux quelques secondes afin de les reposer un petit peu, eux qui ont été exposé à la pureté empoisonnée de cette femelle, légèrement étrange aux premiers abords.
Quelque chose en elle clochait. Si pure. Mais en même temps... Si sale. Tu avais beau ne l'avoir vu qu'avec du flou, tu devinais très bien les regards courroucés qu'elle te lançait. Des regards menaçants. Furieux.
Tu la fixes toi aussi, sans trop savoir quoi faire. Tu recules peu à peu, t'éloignant d'elle et de son aura maléfique.

« Que caches-tu, Énigme des Abysses ? »

Cette phrase était sortie de nul part. Une intuition. Quelque chose en elle n'était pas naturel. Et tu connaissais tout à fait ce sentiment. Tu l'avais déjà ressenti à de nombreuses reprises. Culpabilité.



******




«Le diamant et toutes les pierres précieuses ne valent rien par rapport à la brume. Ah la brume, cette pluie d'étoiles mouillées éphémère nous rappelle un instant ce que l'on est sur Terre.» Lunaire, merci **


Aïshliing, merci du fond du cœur Coeur


Merciii, Malé Coeur


Merci Piaf, c'est adorable Coeur


J't'aime, grande sœur Coeur


Merci Malé Coeur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEF DU CIEL
avatar
Messages : 240
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 12
Localisation : Centre -> France

Feuille de personnage
SKIES: 285
Âge (en lunes): 35 lunes
Infos diverses:
MessageSujet: Re: Te haïr pour toujours. | Ft. Énigme des Abysses ♪   Mar 14 Mar - 19:32

◄► TE HAÏR POUR TOUJOURS | Ft. Chant de la Brume ♪ ◄►

Why?
Who me?
Why?

Feet don’t fail me now
Take me to the finish line
Oh my heart it breaks every step that I take
But I’m hoping at the gates,
They’ll tell me that you’re mine

Walking through the city streets
Is it by mistake or design?
I feel so alone on the Friday nights
Can you make it feel like home, if I tell you you’re mine?
It's like I told you honey
Non... elle ne pouvais pas avoir... c'est impossible. IMPOSSIBLE. Im-po-ssible. Peut être que les guérisseurs sentaient ces choses-là ? Sans doute... Elle avait touché un point faible, c'est sur. Mais notre amie maintenait son regard sur l'intrus sans ciller ni montrer de sentiments, si bien qu'il était impossible de savoir qu'elle était déconcertée. Il fallait lui répondre ? Sans doute. Mais quoi ? Lui dire la vérité ? Certainement pas ! Tu as encore ton honneur ! Mais si je lui ment, il va s'en rendre compte... Elle prit finalement la parole:

« Oui. Oui je cache quelque chose. Malheureusement, je crois que ça ne te concerne pas, tu vois. Tu me pardonneras, mais je n'aime pas les gens qui aiment tout savoir des autres. Je les méprisent. Donc oui, je cache une chose qui m'est intime, et tu ne le sauras jamais. C'est loin, c'est du passé, laisse moi. J'ai bien compris que tu ne partiras pas sans ta plante, sale gosse. Tu n'as gagné qu'une bataille, mais pas la guerre. Le prochaine fois, je te fais prisonnière. Sur ce, à jamais j'espère. »

Et elle rentra chez elle.

Dernier post pour moi ;) et toi de voir pour toi. Je suis désolée, c'est tout petit mais... j'avais tout dis :)

******




K pop, métal, classique, c'est les meilleurs genres de musiques **

Fleur Lunaire: Quand une énigme devient une étoile. L'énigme est plus belle et vaut plus que tout l'or du monde
T'es trop chou ma petite meringue à la vanille Kawai

Merci, c'est gg gégé :3:
 



Merci beaucoup sablou <3

Clique ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdd-warriors.forumactif.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Te haïr pour toujours. | Ft. Énigme des Abysses ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 
Te haïr pour toujours. | Ft. Énigme des Abysses ♪
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le jour fait semblant de se lever. mais c’est la nuit pour toujours. et je suis la seule à le savoir.
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Pour toujours, c'est un temps très, très long, et le temps a une façon bien à lui de changer les choses...
» Rien ne disparaît pour toujours ~ IlHan
» J’aurai voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l’éternité m’aurait paru trop courte. ▬ Caëlyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des 5 Clans :: Territoires :: Clan du Ciel :: Territoires-
Sauter vers: