La Guerre des 5 Clans
Bonjour cher minet, et bienvenue par minous! Nous espérons de tout cœur que tu rejoindras un Clan et que y seras fidèle! Nous t'attendons!


Summer Design (C) Bloody 2017
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chroniques du Royaume de Kailey || Les Légendes Oubliées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CHEF DU TONNERRE
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 12
Localisation : In the forest of the ThunderClan

Feuille de personnage
SKIES: 315
Âge (en lunes):
Infos diverses:
CHEF DU TONNERRE
MessageSujet: Chroniques du Royaume de Kailey || Les Légendes Oubliées   Sam 25 Fév - 19:21

Chroniques du Royaume de Kailey
Les Légendes Oubliées





Prologue


Il faisait sombre dans la pièce. Une petite lampe à huile éclairait faiblement.
Au centre, une table, débordant de lettres et de parchemins. Elle était en bois, sculptée de créatures fantastiques de toutes parts.
Une grande carte était négligemment accrochée aux murs ; les petites punaises en fer qui la retenaient avaient creusé de petits sillons dans les murs de pierre, avec le temps. Un courant d'air frais allait et venait.
Puis, des bruits de pas résonnèrent sur le sol de roche.
Une louve à l’allure étrange entra dans la pièce.
Elle avait un pelage noir comme la nuit, ses yeux étaient d'un bleu saphir dont la couleur se dilatait vers le bord des pupilles. Son corps était mince et élancé, et elle avait trois queues touffus. Ses griffes étaient affûtées, et ses crocs blancs luisaient.
Ses queues ne cessaient de s'agiter en tous sens, marquant son agacement.
Elle s’arrêta devant la table, prit un parchemin roulé avec une de ses queues, le jeta au sol et le déroula du bout de la truffe.
- Le Repaire des Phoenix... Je dois bien avoir une carte, ils sont ma dernière chance.
Certains des parchemins sur la table étaient brûlés, certains plus que d'autres, et les bords étaient devenus noirs sous l'effet de la chaleur.
La louve se concentra sur  celui qu'elle avait sous les yeux. Il était rempli d'inscriptions d'une langue étrangère, et plein de petites notes ornaient les extrémités du papier.
Mais apparemment, il ne contenait pas les informations qu'elle voulait, car elle le reposa négligemment sur la table pour en prendre un autre, qui était à moitié carbonisé.
Quand la canidé le prit, de petites cendres s'en échappèrent.
Un feu avait du avoir lieu ici, et même l'odeur de la fumée imprégnait l'air.
Les vitres étaient grisâtres,  certaines pierres noires.
Une nouvelle fois, la femelle déroula le papier du bout du museau.
C'était une carte, qui recouvrait tout la surface du parchemin, et qui représentait des terres.
Les yeux de la louve scrutaient le dessin, et une de ses griffes parcourait distraitement une partie, qui était
représentait par un phénix de feu. L'oiseau avait les ailes déployées et son corps était parcouru de flammèches, dont le rouge s'était effacé avec le temps. La carte était divisée en trois parties, celle qui était représentée par le Phénix de Feu, une autre aux couleurs blanchâtres, représentée par un renard blanc, et la troisième, n'avait aucune particularité. Une grande forêt occupée les trois quarts du territoire, et c'était un cerf qui l'ornait. Mais la louve n'avait d'yeux que pour la partie du Phénix de Feu. Elle la regarda intensément pendant un moment, avant de poser une griffe, sur un point, une grotte.
« C'est ici. Le Repaire des Phénix de Feu. Je dois y aller sans tarder, ils sont ma dernière chance. »
Ses paroles résonnèrent dans les parois de pierre. Elle se redressa, roula le parchemin, et alla le mettre dans un endroit bien précis, dans un mur. La louve se leva, et tira une pierre de son logement. Il y avait un renfoncement dans la paroi, et quelques paperasses y avaient déjà trouvé domicile. La femelle glissa le papier parmi les autres, et replaça le rocher. Elle se détourna, et commença à marcher vers la sortie, d'un pas déterminé, comme si elle savait précisément où elle allait.
D'un court grincement, une fenêtre en bois aux carreaux sales s'ouvrit brusquement, et le vent violent s’engouffra dans la pièce, faisant par la même occasion voler touts les papier présents.
La louve se retourna d'un bond, sur le qui-vive, et se tapit au sol. Elle attendait quelque chose, malgré le vent rugissant qui apportait la froideur de la nuit dans les parois rocheuses.
Au bout d'un moment, un oiseau surgit, ses ailes blanches resplendissantes parmi les couleurs ternes qui ornaient le lieu. Une colombe. Ses plumes soyeuses virevoltaient avec grâce, tandis qu'elle volait dans la pièce. Un ruban de soie rouge orné son cou, et un parchemin y était accroché.
« Une Messagère, quelle surprise, renifla la femelle. Que me vaut l'honneur ? »
Le volatile ne répondit même pas, se contentant de se poser sur la table avec un air digne.
La louve s'approcha et d'une griffe, saisit le message qui lui était destiné.
Sa tâche accomplie, la colombe Messagère s'envola, et sortit dans un battement d'ailes rapide. La fenêtre, se referma toute seule, empêchant le courant d'air de s'infiltrer d'avantage. Le papier, était d'un blanc froissé, et des traces d'encre fraîches signifiaient qu'il avait était écrit récemment.

« A la Gardienne,
Je suis en possession d'une triste nouvelle ; le Repaire des Phénix de Feu a était incendié ce matin à l'aube, a priori, nos éclaireurs n'ont trouvé aucun survivant. Il semblerait que ce soient des Flammes de l'Émeraude qui auraient attaqué le Repaire. Nul ne connaît la raison de cette violente agression, mais ce dont nous sommes certains, c'est qu'ils ne restent plus que les habitants de la Forêt du Cerf et les Montagnes Gelées qui sont encore en vie.
Tachez de faire de même,
Le Faucon. »

La Gardienne, car tel était son nom, eu une réaction violente suite au contenu de la lettre. Elle la déchira avec rage de ses griffes aiguisées, et poussa un faible hurlement plaintif. Une de ses pattes avant s'abattit lourdement sur le sol, gravant une spirale dans celui-ci. La louve marcha en rond, se secouant la tête dans tous sens, marquant son désespoir dans ses faits et gestes. La petite spirale naissante de la pierre émettait une petite lumière dorée, aidant la lampe à huile à éclairer cet endroit sombre. La Gardienne s'arrêta enfin, marcha jusqu'au porche et enfila une cape argentée. La capuche se rabattit d'elle-même, les petites étincelles brillants dans l'obscurité. La louve baissa la tête, et sortit.
Les parchemins restèrent sur la table, toujours aux bords noircis par la chaleur du feu, et le courant d'air était lui aussi repartit. Un silence pesant s'imposa alors, dans l'immobilité présente des objets, et dans le manque de vie. La lune brillait fort dans la nuit noire. Aucun nuage n'était à l'horizon, et on distinguait même pas le sol à cause du brouillard constant.
Pourtant, plusieurs heures s'écoulèrent, sans le moindre signe annonçant le retour de la Gardienne.





Chapitre 1


Arwen se glissa entre les nombreuses personnes présentes sur la place. Elle ne pensait pas croiser autant de gens alors qu'elle venait d’atterrir loin du Camp de l’Été. A cet heure-ci, les mouvements de foule sont plus souvent de ce côté du territoire des Cerfs. La jeune fille chaparda une carte devant un office de tourisme qui proposait une visite des Bois de l'Automne à moins de 25 perles. Les perles sont la monnaie au Royaume de Kailey, elles proviennent toutes de la Montagne Lunaire, située dans le territoire des Renards Blancs. Des gens aux allures uniques se pressaient de partout, voulant accéder au Grand Marché, à la Serre ou encore visiter les sites historiques, dont la Grotte du Mage. Pourtant, Arwen n'était pas là pour ça. Originaire de Célëstian, elle a décidé de vivre ça vie loin de son royaume natal. Cela faisait six mois qu'elle voyagait et elle pensait avoir enfin découvert sa nouvelle maison. Sa carte indiquait qu'elle se trouvait à Mélodisay, une ville à la limite du Bois de l'Automne. Hors des Bois, cet endroit était peu fréquenté par les Cerfs, mais il est possible d'en croiser, même si les Renards ou les Phénix sont plus fréquents. Les Phénix de Feu viennent ici pour le Grand Marché. Ces oiseaux mythiques à l'apparence humaine raffolent de petits objets, bricoles ou autres, mais surtout les différentes sortes de poudres magiques que l'on pouvait trouver. Les Renards Blancs, eux, viennent pour la Serre. Cette immense boule de verre remplie de végétaux de toutes variétés chacune ayant leur spécialité attirent particulièrement leurs yeux.

******


Petite Lune~Nuage Eternel~Lune Eternelle~Etoile Eternelle



CLIQUE ICI ET JE T'OFFRE QUELQUE CHOSE D'INCROYABLE  Coeur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEF DU VENT
avatar
Messages : 296
Date d'inscription : 18/09/2016
Age : 18

Feuille de personnage
SKIES: 280
Âge (en lunes): 46
Infos diverses:
CHEF DU VENT
MessageSujet: Re: Chroniques du Royaume de Kailey || Les Légendes Oubliées   Sam 25 Fév - 20:20

Formidable créativité qui transparaît à travers tout le texte ! *-* tu es portée par ton imaginaire :p attention à ne pas perdre ton lecteur ! J'avoue m'être sentie un peu dépassée par tous les éléments, mais c'est génial ! ♥
Continue, tant que ça t'inspire !

******




"Si un jour, tu doutes,
Alors plonge ton regard dans celui du crépuscule nébuleux
Et peut-être comprendras-tu le dialecte des étoiles"



Je t'aime.  Kawai

Caverne des Miracles:
 

Et n'oubliez pas : vive le beurre salé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEF DU TONNERRE
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 12
Localisation : In the forest of the ThunderClan

Feuille de personnage
SKIES: 315
Âge (en lunes):
Infos diverses:
CHEF DU TONNERRE
MessageSujet: Re: Chroniques du Royaume de Kailey || Les Légendes Oubliées   Sam 10 Juin - 16:50

MERCI HONEY POUR TON MESSAGE OUI JE REPONDS TROIS MOIS APRES ET ALORS QUESTUVAFAIRE HEIN HEIN A


BREF APRES UNE LONGUE PERIODE SANS AVOIR ECRIT JE ME SUIS REMISE AU TAF ! EH OUAIS. ENFIN BREF, J AI CHANGEE LE CHAPITRE UN. CE N EST PLUS ARWEN LE CENTRE DU MONDE NON ILS SERONT SIX.

Arwen.
Ciryandel.
Ysée.
Aéron.
Onyx.
Shadeh.

BON J AVOUE J AI GRAVE GALEREE A TROUVER LES NOMS ENFIN BREF J ADORE MON HISTOIRE YEAH VIVE L EGO JE VOUS NEMS ET JE POSTERAIS PEUT ETRE LA SUITE ICI BREF VOILOUUU Coeur

******


Petite Lune~Nuage Eternel~Lune Eternelle~Etoile Eternelle



CLIQUE ICI ET JE T'OFFRE QUELQUE CHOSE D'INCROYABLE  Coeur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chroniques du Royaume de Kailey || Les Légendes Oubliées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques du Royaume de Kailey || Les Légendes Oubliées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Les souveraines du royaume
» Illustrations de personnages des légendes Arthuriennes
» légendes du pays des vikings... suite
» [PARTENARIAT]Le Royaume de Zaïrys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des 5 Clans :: La détente après le RP :: Art :: Ecriture :: Fiction & co-
Sauter vers: